mercredi, mars 25, 2015

DISTRICT DE BORDEAUX - Les arbitres vendangent "Les Raisins de la Colère"...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 25/03/2015 - Nérac - Coqs Rouges, en moins de 17 ans, ce dimanche, aura donc été le litre d'eau qui a fait déborder la citerne. Un mois après les graves incidents de Marmande - Pessac Alouette chez les seniors DHR, en plus d'autres incidents le week-end dernier frappant deux arbitres du district de Bordeaux, les hommes en noir bordelais ont initié un mouvement qui devrait faire tâche d'huile dans la région. Dès ce week-end, les arbitres se désisteront des matches sur lesquels ils étaient nommés, mais devraient se rendre sur les terrains pour discuter avec les dirigeants, éducateurs et joueurs des clubs. »

Ils devraient aussi tous se rassembler sur un même terrain pour "manifester en faveur des valeurs du football, du bien vivre ensemble, du respect" expliquait mardi après -midi Yoann Delmeire, responsable de la formation des arbitres, à la sortie d'une réunion avec Amador Carreras la Ligue d'Aquitaine."Ce n'est pas une grève, mais une manifestation positive pour la défense des intérêts du football" a indiqué M. Delmeire, lui-même bousculé par des joueurs de Sabatié Libourne ce week-end, dans un match de foot entreprise, l'ex corpo!

 Bagarres générales

Ce sont les deux bagarres générales après le match de moins de 17 ans, niveau PH, et les insultes, menaces et violences envers l'arbitre de la rencontre, qui ont déclenché ce mouvement "issu de la base arbitrale" précisait M. Delmeire, alors que les dirigeants du Disctrict de Bordeaux, par son président Pierre Souababère, l'Union des arbitres et le président de la commission d'arbitrage, appelaient tous les arbitres « à ne pas se rendre sur le terrain ce week-end (…) La sécurité et l'intégrité physique des arbitres ne semblant plus assurées sur l'ensemble de nos terrains. »

Il est possible que les arbitres de Ligue, qui ne dépendent pas des districts, rejoignent le mouvement. Ce qui affecteraient deux rencontres importantes en DH, le choc Lormont – Marmande, deux clubs en lice pour la montée, et le derby Libourne – Saint-Emilion. « Même des matches de ce niveau peuvent être arbitrés par des bénévoles » indiquait M. Delmeire.
Le week-end des 11 et 12 avril, les arbitres reprendront le sifflet mais porteront un tee-shirt qui résume tout : « Arbitres agressés, football en danger ».

Source : SUD-OUEST




0 commentaires: