mercredi, mars 18, 2015

FFF / CFA : La sage analyse du Président de la CFA, Eric BORGHINI...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments

Publié le 18/03/2015 - Les excuses de Zlatan Ibrahimovic «envers les Français et la France mais pas envers les arbitres» relèvent d'une «attitude pas adaptée», a déploré Eric Borghini, responsable de l'arbitrage au sein du Comité exécutif de la Fédération (FFF), mercredi auprès de l'AFP.

Comment réagissez-vous aux insultes proférées par Payet et Ibrahimovic, qui s'est ensuite excusé ?

Je regrette toutes ces dérives langagières, il y a du laisser-aller. Ce n'est pas digne du niveau du Championnat de France et de ce que représente le football français. La frustration ne peut pas expliquer et encore moins justifier de telles dérives. Un arbitre peut faire un coup de sifflet de travers, mais c'est la loi du sport: quand un joueur loupe un penalty ou un but tout fait, on ne lui coupe pas les bras et les pieds! On n'a pas à porter atteinte à l'intégrité des arbitres. Il ne faut pas stigmatiser Ibrahimovic et le PSG, un grand champion et un club phare, mais il s'agit de leur demander de se ressaisir. La grande majorité des joueurs sont des gens bien éduqués. Mais là, il y a une accumulation qui choque les arbitres. L'arbitre ne peut pas répondre, il attend que d'autres le protègent. Ibrahimovic a été très loin, s'est complètement lâché. Il s'est excusé envers les Français et la France mais pas envers les arbitres, c'est une attitude pas adaptée. Le fait de ne pas s'excuser auprès de la principale victime est inapproprié. Il se serait grandi en s'excusant. Il a encore le temps de réfléchir et de le faire.

Comprenez-vous qu'Ibrahimovic et Payet se soient plaints de fautes d'arbitrage?

Concernant la passe en retrait: Ibrahimovic fait faute, l'arbitre laisse jouer l'avantage, puis il y a cette passe en retrait au gardien, mais l'arbitre décide de revenir à la faute initiale d'Ibra et donc de laisser jouer. C'est ce qu'il a dit aux joueurs. Concernant le but refusé à Marseille: ce n'est pas le sujet. Le sujet, c'est: va-t-on un jour installer la technologie sur la ligne de but (GLT) ? Car M. Bastien et son assistant étaient masqués, ils n'ont pas pu voir le ballon rentrer ou non. Il faut être sûr à 200% que le ballon est rentré, car s'il n'est pas sûr, l'arbitre donne l'avantage à la défense, c'est une pratique constante.

Ibrahimovic critique le niveau de l'arbitrage français, d'ailleurs absent des grands tournois récents...

Ce procès en sorcellerie du niveau de l'arbitrage français est injuste. On va installer la GLT en Allemagne et en Italie (à partir de 2015-2016) parce qu'il y a eu des scandales d'arbitrage, il y a eu des cas de corruption en Espagne et en Allemagne, alors que nous n'avons jamais été touchés. Nos arbitres sont très jeunes, il leur faut le temps de mûrir au haut niveau. Les autres arbitres occupent la place, il y a une concurrence terrible.  Dans le secteur pro, nous avons continué à nous adapter à des exigences supérieures sur le plan athlétique. On fait un travail de fond qui n'est pas encore remonté à la lumière médiatique. Mais quand Ibrahimovic dit que le niveau de l'arbitrage n'est pas bon, ce n'est pas vrai.

Source : 20 MINUTES







0 commentaires: