samedi, mars 21, 2015

FOOTBALL : Les amateurs fustigent l'excès des footballeurs pros...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , No comments

Publié le 21/03/2015 - Suite aux propos de Zlatan Ibrahimovic et de Dimitri Payet, le week-end dernier, la base se dit choquée. Réactions chez ceux qui évoluent en District ou en Ligue.

Le week-end dernier, Zlatan Ibrahimovic (Paris SG) et Dimitri Payet (Olympique Marseille) ont largement insulté les arbitres devant les caméras de télévision.

Des propos qui font bondir le monde amateur qui se bat en permanence pour faire la promotion de son sport. « On peut être frustré à la sortie d'un match mais ce genre de dérapage est insupportable, assure Olivier Allard, entraîneur du FC La Chapelle-des-Marais (DH). On s'en est tous pris à l'arbitrage à la sortie d'un match. Sauf que le genre de propos d'Ibrahimovic influe forcément sur le comportement des jeunes. » Du côté des hommes en noir, les mots sont jugés forcément choquants. « Ces personnes ont une notoriété publique, rappelle Florian Paudoie, arbitre des Voltigeurs Châteaubriant. Elles peuvent être victimes d'erreurs d'arbitrage mais on ne peut pas être autorisé à sortir de tels propos. Ibrahimovic sait très bien que ce qu'il va dire aura des conséquences car il est un exemple pour beaucoup de jeunes joueurs. »

Ce que confirme Olivier Quint, ancien joueur professionnel, aujourd'hui responsable de jeunes à La Chapelle-sur-Erdre mais aussi consultant pour différents médias sur la Ligue 1. « Cela donne une très mauvaise image du mode professionnel. Quand tu es une star comme Ibra, tu n'as pas le droit de déraper de cette manière. Car ça met en porte-à-faux les éducateurs qui, chaque jour, essayent de prôner le respect de l'adversaire et des arbitres. En plus, ce joueur est un exemple pour des tas de gamins ! » L'ancien ailier gauche du FC Nantes ne se fait d'ailleurs pas d'illusion sur les sanctions qui seront prises par la Ligue de Football Professionnelle (LFP). « Je suis impatient de connaître la sanction mais j'imagine très bien, assure-t-il. Il va prendre deux ou trois matches ? Pour comparer avec notre club, le gardien de l'équipe première (DRS) a écopé de sept rencontres de suspension pour avoir réagi auprès d'un arbitre... et sans l'insulter ! »



Les amateurs sanctionnés plus durement

Alors deux poids et deux mesures entre les pros et les amateurs? « Ce sont les barèmes disciplinaires qui sont différents entre la LFP et la FFF », explique Florian Paudoie. « On espère quand même que les sanctions seront à la hauteur » ajoute Mickaël Chevalier, responsable de l'UNAF de la Ligue Atlantique. Mais l'arbitre de La Chapelle-Launay va plus loin. « Ces joueurs ont une image importante auprès du public mais ils ne se rendent peut-être pas compte de ce qu'ils peuvent reproduire. L'impact est forcément négatif sur la base car derrière, on va entendre les mêmes quolibets sur les terrains. »

Les propos des joueurs pros ne sont pas les seuls problèmes du monde amateur. « Dernièrement, j'ai vu mon fils jouer au jeu vidéo FIFA 2 015 et je me suis rendu compte que dès qu'un joueur fait une faute, il vient contester la décision de l'arbitre, s'étonne Olivier Allard. Comment doit-on réagir à ce genre de chose ? Je crois surtout qu'aujourd'hui, c'est un problème général d'éducation. Mais encore plus pour nous, technicien, avec tout ce qu'il se passe ! » Olivier Quint pense aussi que « les conséquences sont très importantes pour le football amateur mais pas faciles à corriger ».

L'ex-Sedannais fait la différence avec le rugby, dont il est un fervent supporter. « En Ligue 1, les joueurs sont toujours en train de contester. On ne voit pas ça en rugby. Surtout qu'avec les propos qu'on a entendus le week-end dernier, un rugbyman aurait pris au minimum dis matches de suspension ! » Une sanction qui pourrait finalement faire réfléchir... mais pas sûr que la LFP s'en préoccupe. Malheureusement pour le football amateur, enfin le football en général !




0 commentaires: