mercredi, mars 18, 2015

RUGBY - INSOLITE : Un cameraman qui se voulait arbitre...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , No comments


Publié le 18/03/2015 - VIDEO. INSOLITE : Quand un cameraman prend ses responsabilités et influence l'arbitre

C'est l'histoire d'un cameraman qui se voulait arbitre... Ou d'un cameraman avec beaucoup de cran, c'est selon. En 2012, la HCup existait toujours et Sale affrontait Cardiff dans un match comptant pour la poule 6, poule du futur champion d'Europe toulonnais. Le score final ? 34 à 33 pour les Sharks, menés 17 à 30 en seconde période. Mais ce n'est pas vraiment ce qui nous intéresse. Un fait de jeu insolite vient de ressortir, impliquant Alex Cuthbert, des arbitres français... et un cameraman, donc. Sur une offensive galloise, l'ailier du XV du Poireau tente d'aplatir en coin mais se fait sortir en touche, sans compter sur le fait qu'il laisse tomber le ballon. Jérôme Garcès, aux commandes de la partie, va pourtant demander la vidéo pour s'assurer que Cuthbert ne marque pas.

Les commentateurs, eux, ne comprennent pas pourquoi le rythme de la partie est ainsi ralentie alors qu'il est évident qu'aucun essai n'a été inscrit. Sentiment renforcé par un premier, puis un deuxième ralenti. Le duo finit par deviner que le TMO tente de savoir s'il convient de siffler touche ou un renvoi aux 22 mètres. Problème : visiblement, la communication entre l'arbitre vidéo – Jean-Marie Piraveau - et Jérôme Garcès ne fonctionne pas. Les joueurs se font pressant quant à une décision, le staff également, et les commentateurs n'hésitent pas à en rajouter une couche. Ces derniers vont alors lancer l'idée - sur le ton de la plaisanterie – de prévenir le cameraman présent aux côtés des arbitres, pour qu'il indique aux hommes au sifflet de signaler un renvoi au 22... ce que s'empresse de faire le cameraman en question !

Ni une, ni deux, Garcès va lui faire confiance, croyant sans doute qu'en lien avec le diffuseur, le cameraman entend les indications de l'arbitre vidéo ! Le commentateur en rigole : « on a notre propre TMO » À voir la tête de Cuthbert face à cette décision, lui n'a pas vraiment rigolé.

Source : LE RUGBYNISTERE






0 commentaires: