mardi, mars 24, 2015

Stéphane LANNOY - RMC INFO : Un éventail de propositions pour les arbitres de l'Élite...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 24/03/2015 - "Luis Attaque" a consacré son émission de mardi à la recherche de solutions pour apaiser le climat entre les arbitres et les autres acteurs du football français....

Invité à débattre, Stéphane Lannoy a livré plusieurs mesures préconisées par le Syndicat des arbitres de football d'élite (Safe), dont il est le président.

Un barème de sanctions réévalué

« Les sanctions disciplinaires sont beaucoup plus impactantes en Ligue des champions et en Ligue Europa que dans les championnats domestiques. Je pense qu’il y a une prise de conscience nécessaire, pour que les sanctions soient plus fortes. Puisque nos clubs phares brillent en Ligue des champions, pourquoi ne pas se caler sur le barème UEFA ? Le comportement de nos joueurs vedettes, de nos entraîneurs et nos dirigeants ont des conséquences directes sur ceux qui officient sur les terrains le week-end. »

La professionnalisation des arbitres

« Les arbitres ont besoin de sérénité pour officier les week-ends. Or, se pose aujourd’hui la question du statut des arbitres. Quel est leur statut ? Sont-ils professionnels ? Leur donne-t-on les moyens d’être professionnels ? Je veux prendre un exemple. Notre n°1 française, Stéphanie Frappart, officie actuellement sur les terrains de Ligue 2 chez les hommes. Elle espère être sélectionnée pour la Coupe du monde (féminine) au Canada (6 juin-5 juillet) et on ne pourrait que s’en réjouir. Elle est récemment allée arbitrer la Coupe de l’Algarve, ce qui représente trois semaines d’indisponibilité. En rentrant, elle a fait un quart de finale de la Ligue des champions féminine : trois jours d’indisponibilité. Elle commence à avoir de sérieux problèmes avec son employeur. Le problème est posé. »

La généralisation de la goal-line technology

« Je l’avais testée dans le cadre d’un match amical à Wembley. J’avais tout un tas de question et je voulais savoir si la goal-line technology répondait à toutes. Si un gardien se couche sur le ballon, le système est-il capable de distinguer s’il a entièrement franchi la ligne ? La réponse est oui. Après, cela a un vrai coût pour une utilisation qui peut se réduire à une ou deux fois dans la saison. Mais si on l’avait eu le week-end d’OM-Lyon, cela nous aurait évité des débordements. Et il faut être précis parce que la sémantique est très importante : ce n’est pas de l’arbitrage vidéo mais de l’assistance vidéo. C’est l’arbitre qui prend la décision finale. »

En bref...

Stéphane LANNOY a évoqué le problème du classement des arbitres, où le nombre de montée et descentes n'est pas clairement défini en début de saison, laissant les arbitres dans le flou jusqu'à la fin de la saison. Il a également indiqué que les arbitres de l’Élite, dont 90% sont adhérent au SAFE, ne reprendrait pas la saison prochaine dans les mêmes conditions que cette saison.... Du travail en perspective donc, pour la CFA et la DTA.

Source : BFM-RMC INFO






0 commentaires: