vendredi, avril 03, 2015

FFF/DTA : Le Challenge Jean LEROY livrera son verdict le Jeudi 9 Avril...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments

Publié le 03/04/2015 - La Phase Finale du Challenge Jean LEROY donne l'occasion à la Direction Technique de l'Arbitrage de récompenser les meilleurs arbitres issus de sections sportives à filière arbitrage labellisées par la F.F.F.

La 19ème édition du Challenge Jean LEROY livrera son verdict le Jeudi 9 Avril aux alentours de 11h.

Durant deux journées, ce sont six rencontres de haut-niveau qui opposeront les sections sportives des établisements suivants :

- Lycée Jeanne d'Arc, Aulnoye-Aymeries

- Lycée Jean Moulin, Béziers

- Lycée de la Venise Verte, Niort

- Lycée Giraux Sannier, Saint Martin Boulogne

Pour arbitrer ces rencontres, six jeunes arbitres ont été désignés par la Direction Technique de l'Arbitrage.

Alain SARS, Directeur Technique Adjoint en charge du secteur amateur, revient sur le mode de ces désignations, et l'intérêt que constitue le Challenge Jean LEROY dans le cadre de la formation de nos jeunes arbitres issus des 14 sections à filière arbitrage labellisées par la F.F.F. présentes sur le territoire.

La Phase Finale de la 19ème édition du Challenge Jean LEROY se déroule dans une semaine à Clairefontaine. Comment s’opère le choix des 6 jeunes arbitres qui sont désignés ?

A. SARS : « Les sections sportives à filière arbitrage ont été sollicitées pour fournir des arbitres sur les matchs de ce challenge. Dès le tour préliminaire, des techniciens de l’arbitrage présents sur chacun des sites ont rendu compte à la DTA des performances des arbitres. Ensuite un membre de la section des Jeunes Arbitres Fédéraux (JAF) et moi-même nous sommes rendus sur tous les sites hébergeant la phase qualificative pour observer les arbitres désignés. A l’issue de ces 2 phases, nous avons choisi collégialement les 6 arbitres qui, à nos yeux, méritaient de diriger les matchs de la phase finale. La volonté de la DTA est de récompenser les meilleurs arbitres sans restrictions liées à des aspects budgétaires, la qualité est notre seul critère de désignation.»


Lors de cette Phase Finale, ces jeunes arbitres sont encadrés par trois personnes (1 CTRA, 1 arbitre F1 + membre de la DTA). Quel est le rôle de l’encadrement durant cette Phase Finale ?

A. SARS : « Notre rôle est de les conseiller car ils sont à un âge où ils ont encore beaucoup à apprendre. Ces matchs de haut niveau sur lesquels ils vont être débriefés de manière individuelle et collective leur serviront dans leur cursus de formation.»

Le Challenge Jean LEROY peut-il être considéré comme une expérience importante dans la formation de nos jeunes arbitres ?

A. SARS : « Bien sûr, c’est la raison pour laquelle nous souhaitons qu’il soit dirigé par des arbitres issus de nos « centres de formation » que sont les sections sportives à filière arbitrage.»

Lors de cette 19ème édition, un rassemblement entre 4 sections sportives féminines est organisé. La DTA s’appuie-t-elle sur des jeunes arbitres féminines à cette occasion ?

A. SARS : « Ce rassemblement nous donne l’occasion de sélectionner des jeunes arbitres franciliennes que nous allons conseiller également selon le même processus que celui mis en place pour les garçons.»

Source : FFF




0 commentaires: