jeudi, avril 16, 2015

LFP - Philippe KALT : Dites du mal, il en restera toujours quelque chose...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments


Publié le 16/04/2015 - C’est ce jeudi que la Commission de discipline de la LFP décide si elle se saisit ou pas du cas de Philippe Kalt, lequel avait bousculé le joueur lensois Adamo Coulibaly lors du dernier Bordeaux – RC Lens (2-1). Ce n’est pas la première fois que l’arbitre alsacien serait sur le banc des accusés, lui qui avait déjà dû s’expliquer en janvier 2006 après un accrochage avec l’ex-Troyen Christian Nadé.

Hasard du calendrier, c’est aujourd’hui que sort en libraire le livre « Galère Football Club » (édition Hugo Sport), narrant l’histoire de onze footballeurs anonymes parmi lesquelles Nadé qui raconte sans tabou la première affaire Kalt. Extrait.


« La dernière saison, j’ai eu des problèmes avec un arbitre, Philippe Kalt. C’était au PSG. Un mec s’emmène le ballon de la main et marque juste avant la fin. Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi l’arbitre ne dit rien ? Je vais le voir :

-       C’est combien ?

-       Il reste trois minutes.

-       Non, t’as été payé combien ? »

Je crois qu’il l’a mal pris. Engagement, je passe à Montero derrière qui dégage. Et là, fin du match ! Je lui demande comment ça se fait, vu qu’il m’avait dit qu’il restait trois minutes. Bon, je pars et là, il fait : « Nique ta sœur ! » Il avait enlevé son micro avant, évidemment. Quand j’étends ça, je deviens fou, je me retourne et ça part en live. Conseil de discipline, quelqu’un demande un an d’interdiction de foot. Lui, il faisait la victime : « Mes filles me voient comme un voyou, blablabla. L’école dit de ne pas les envoyer. » Mais arrête de pleurer, la victime, ce n’est pas toi, je l’ai dit clairement. Moi, j’ai déconné, je n’aurais pas dû réagir comme ça et t’agresser, je sais.

Ils ont montré les images mais uniquement en plan rapproché. L’arbitre disait que notre gardien, Ronan Le Crom, était venu l’applaudir à un mètre de lui. Ils ont bien maquillé les choses car ils ne s’attendaient pas à ce qu’on vienne avec nos propres images, avec un plan moins rapproché. Tu vois Le Crom applaudir dans sa surface, mais il n’est pas à un mètre de lui. Tu me vois bien partir et lui, enlever son micro. Et ce n’est qu’ensuite que je me retourne. Ces images le discréditaient. »

A l’époque, Philippe Kalt avait été blanchi et quatre Troyens (dont Nadé) avaient été suspendus. S’il est reconnu coupable cette fois-ci, Kalt risque jusqu’à trois mois de suspension. Ce qui signerait la fin de sa carrière puisque l’Alsacien est atteint par la limite d’âge en fin de saison.

Source : BUT FOOTBALL CLUB

NOTE DE LA RÉDACTION : C'est toujours le même refrain : "Dites du mal, il en restera toujours quelque chose". Nous ne voyons pas en quoi ce témoignage sous prétexte qu'il fait partie d'un livre, pourrait être pris comme argent comptant. Après 20 ans en Ligue 1, nous ne voyons pas Philippe KALT dire "nique ta sœur" à un joueur à la fin d'une rencontre... Et nous ne voyons pas non plus cette histoire d'image datant de 2006 est probante pour appuyer des propos qui n'ont apparemment comme seul objectif de nuire à l'arbitre. Si c'est tout ce qu'on trouver les joueurs professionnels pour se rendre la justice eux-mêmes, c'est quand même un peu juste !! Nous attendrons pour notre part les Mémoires de Philippe KALT, sûr qu'elles vaudront leur pesant de cacahuètes sur la manière dont s'expriment et se comportent nos chers "Millionnaires du ballon rond".




0 commentaires: