vendredi, avril 10, 2015

OM / OL : La mauvaise défense de l'OM... face à CANAL+ et la LFP

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , No comments


Publié le 10/04/2015 - Deux matchs pour Payet, l’OM accuse Canal et la LFP.

La sanction risque d’avoir du mal à passer. A l’heure où des matchs capitaux se préparent pour la fin de la saison, Dimitri Payet a été suspendu deux matchs pour ses propos grossiers prononcés après le match entre Marseille et Lyon, dans les couloirs du Vélodrome. Aucun arbitre ne les avait entendus, mais les caméras de Canal+ ont tout filmé, ce qui a provoqué la convocation puis la suspension du meneur de jeu passé par Lille, Nantes ou Saint-Etienne. C’en est trop pour l’OM, qui a dénoncé ce nouveau pouvoir de la chaine de télévision, capable de « voler » des images pour influencer des instances un peu trop à l’écoute du buzz médiatique selon le club provençal.

STOP (NDLR) : Tout ce qui va être dit après cela est faux. Il se peut qu'effectivement aucun rapport n'est été fait par les arbitres, mais un arbitre était présent au moment des faits reprochés à Dimitri PAYET :




 « C’est avec colère et écœurement que l’Olympique de Marseille accueille la suspension de 2 matchs infligée à Dimitri Payet par la commission de discipline de la Ligue. L’amalgame constant réalisé par certains médias entre deux affaires sans commune mesure a porté ses fruits. La décision sous pression de la commission de discipline est incompréhensible. Pour rappel, le trio arbitral, prétendument visé par les propos de frustration du meneur de jeu de l’OM, n'avait rédigé aucun rapport complémentaire à l’encontre du joueur à l'issue du match. Il s’agit bien d’un dossier instrumentalisé et instruit à charge par une émission de télévision qui a dicté un verdict qui fera date dans l’histoire de notre championnat. Un joueur professionnel devra-t-il attendre d’avoir rejoint son domicile pour pouvoir exprimer sa frustration sans danger d’être piégé par une caméra indiscrète ? Dimitri Payet est la victime collatérale d'un tourbillon médiatique qui a eu raison de l’équité sportive. L’Olympique de Marseille en est une autre, privée injustement de son maître à  jouer et meilleur passeur de la saison, au moment où le club est engagé dans le sprint final du championnat. L’injustice spectacle vient d’être rendue », a dénoncé l’OM, qui comme le PSG avec Zlatan Ibrahimovic, va désormais prendre en compte le fait que des caméras trainent partout autour du terrain désormais.

Source : FOOT01


NOTE DE LA RÉDACTION : Voilà plus de 30 ans que CANAL+ retransmet des images des matchs de LIGUE 1, et jusque là cela n'avait posé aucun problème.... et encore tout n'a pas été diffusé !! Mais à l'heure du sacre et du règne de l'image, comment les Clubs professionnels n'ont pas réfléchit plus tôt à cette situation. On ne peut pas réclamer plus d'image (le but litigieux d'OM / OL) et de l'autre côté moins d'image, quand cela les arrange. Si les joueurs professionnels étaient un peu moins prétentieux, un peu moins arrogants, un peu moins infantiles... et surtout un peu plus soigné dans leur langage, cela n'arriverait pas ... et puis, quel exemple pour les jeunes qui regardent les matchs à la télévision.
Le mimétisme les pousseront-ils à faire de même le week-end prochain ? Moralité : Quand tu ne peux pas changer le système, c'est toi qui doit changer pour t'adapter...ou alors arrêter !!... On a le droit de rêver...


0 commentaires: