jeudi, juillet 23, 2015

FFF - FREJUS / NICE : Déjà un premier rapport pour match interrompu...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments

Publié le 23/07/2015 - Pour son troisième match amical de pré-saison, l'OGC Nice s'est imposé 1-0 face à Fréjus-Saint-Raphaël grâce à un but de Valentin Eysseric. Si les joueurs ont paru émoussés, les supporters, eux, étaient en "grande forme" avec deux interruptions de match.

C’est bientôt l’heure de la grande reprise, la vraie avec la réception de l’AS Monaco (samedi 8 août à 21h) mais avant, le Gym se prépare intensément. Comme chaque année, les rouge et noir ont fait le court déplacement dans le Var pour affronter leur club partenaire, l’Etoile Fréjus Saint-Raphaël. Un troisième match amical sous une forte chaleur (32 degrés au coup d’envoi) avant de prendre la direction de l’Autriche pour un dernier stage avec deux matches contre les turcs de Galatasaray et Besiktas.

La première occasion est varoise suite à un joli mouvement proche de la surface mais Maxime Le Marchand, impeccable tout au long des 45 premières minutes, dégage (8e). Côté niçois, toutes les tentatives vers l’avant sont avortées, Ben Arfa et Germain étant bien ciblés. C’est Saïd Benramha qui se montre le plus dangereux pour le Gym. Il profite d’un bon travail de Le Marchand mais sa frappe passe au-dessus (12e). La plus grosse occasion est l’œuvre de Mickaël Séri, très remuant en première mi-temps, après un une-deux avec Plea, il trouve les gants du portier varois (30e). Sur l’action suivante, Benrahma, bien servi par Ben Arfa, voir sa frappe enroulée arrêtée (32e).

Après deux minutes de jeu en deuxième mi-temps, les supporters niçois, survoltés, interrompent une première fois le match. Au menu, gros pétards, projectiles sur le terrain, fumigènes et bombes agricole, rien que ça... Comme si les deux mois de pause n’avaient rien changé autour de la sphère OGC Nice. Le jeu reprend, moment choisi par les Niçois pour ouvrir le score. Valentin Eysseric profite d’un dégagement raté de la défense de l’Etoile pour frapper aux 20 mètres. Un tir que ne peut capter le gardien fréjussien, auteur d’une belle bourde (53e, 0-1). Et puis plus grand chose à part des tentatives de Paulin Puel, Franck Honorat et Julien Vercauteren.

Et autour de la 75e minute, rebelote mais cette fois le match est interrompu durant une petite demi-heure et il fut même proche de ne jamais reprendre. En cause ? Plusieurs pétards qui ont atterri proche de l’arbitre assistant. Malgré les appels répétés du speaker pour calmer les supporters niçois, pas d’évolution. Selon nos informations, l’arbitre du match aurait rédigé un rapport qui, normalement, doit atterrir à la Fédération Française de Football. La saison n’a pas officiellement commencé que le club pourrait se retrouver avec une amende ou pire un huis-clos. Ambiance tendue alors qu’aucun événement majeur ne justifie de tels débordements qui ont passablement énervé le public varois venu voir un match amical…

Source : NICE PREMIUM

 








0 commentaires: