vendredi, juillet 24, 2015

SUISSE : Quand la Presse helvète commence la saison ...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments

Publié le 24/07/2015 - La Swiss Football League sait récompenser ses arbitres les plus distraits, ou les moins inspirés, c’est selon. Prenez le cas de M. Sandro Schärer. Une semaine après avoir offert le premier cadeau de la saison au FC Bâle (sous la forme d’un penalty sifflé pour une faute de main d’un joueur du FC Vaduz commise largement à l’extérieur du rectangle fatidique), l’arbitre du premier scandale de la saison sifflera demain à Tourbillon. Un choix pour le moins curieux, non?

On aurait plutôt imaginer le fautif provisoirement suspendu, à tout moins «condamné» à aller siffler un match de Challenge League pour y potasser son règlement. Ses supérieurs en ont manifestement décidé autrement en faisant comme si rien ne s’était passé au Parc Saint-Jacques, en ouverture du championnat.

En début de semaine, Cyril Zimmermann, le nouveau patron des arbitres d’élite, avait renouvelé sa pleine confiance à Sandro Schärer, qu’il considère comme un «diamant». «Il a reconnu sa faute, avait alors expliqué son chef. Même si cela tombe mal, ce sont des choses qui arrivent. Il doit maintenant continuer à apprendre. Nous allons faire en sorte de l’aider.»

Voilà pourquoi on retrouvera le jeune Schwytzois dimanche au sifflet, à Tourbillon. Où l’on se réjouit de voir à quelle distance est «placée» la ligne des 16 mètres... 

Source : LE MATIN.ch

NOTE DE LA RÉDACTION :  En découvrant tout à l'heure cet article quelque peu "sulfureux" du journal suisse LE MATIN, je me suis dit que notre collègue Sandro SCHÄRER avait du commettre une faute d'arbitrage énorme pour mérité de tel commentaire comme "scandale", accompagné d'une demande du journal d'une suspension provisoire. Tout cela m'a aussitôt interpellé pour que j'aille chercher sur le net des images du match en question BALE / VADUZ.

Voici ce que j'ai trouvé :


Effectivement, sur le ralenti proposé par la TV suisse, on constate que la main a été faite en dehors de la surface de réparation et ne devait donc entrainer simplement qu'un CFD et non un pénalty...... et alors !!

Oui, et alors est-ce pour cela que dès la première journée de championnat, il faut faire naître des doutes dans l'esprit des lecteurs sur l’honnêteté de l'arbitre et demander sa suspension. Est-ce pour cela qu'il faut en rajouter par des commentaires cyniques... Mais c'est vrai j'oubliais, la presse est là pour vendre du papier et marquer des points de confiance vis à vis des équipes qu'elle encourage, au détriment de l'arbitrage et du droit pour un arbitre de se tromper... D'ailleurs, en continuant la lecture de la vidéo, de combien de joueurs le journal helvète va-t-il demander la suspension pour n'avoir pas marquer de but en se trouvant à 2 mètres de ceux-ci. C'est une faute professionnelle non ?

Je plaisante évidemment, mais si les journalistes revenaient à une mesure plus humaine de l'arbitrage et du football en particulier, reconnaissant aux uns comme aux autres le droit de se tromper, on ferait vraiment un grand pas en avant vers la considération de notre tâche et le bien-être de tous. Mais est-ce vraiment cela qu'ils désirent ?

Eric - ARBITREZ-VOUS






0 commentaires: