dimanche, février 28, 2016

LIGUE 1 - GUINGAMP / ANGERS : Pas de Président de Club dans le vestiaire des arbitres à la mi-temps...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments


Publié le 28/02/2016 - A la mi-temps de la rencontre de LIGUE 1 entre GUINGAMP et ANGERS, le président CHABANNE a été éconduit par le Délégué Principal du match, qui lui a fait savoir que Benoît MILLOT ne souhaitait pas le recevoir dans son vestiaire.

Certainement vexé et désappointé que l'on ne veuille pas écouter le PRÉSIDENT du club d'Angers, ce dernier s'est alors livré à une "diatribe express" dans les couloirs, où il a non seulement exhibé son téléphone portable pour montrer quelque chose... mais a également insulté l'arbitre en le traitant de "Corniaud"...


Le protocole de communication, enfin je crois, permet après en avoir informé le délégué qui demande ensuite son avis à l'arbitre, de recevoir des personnes à la mi-temps. C'est dans un souci d'ouverture que la DTA a mis en place cette mesure, sachant que l'arbitre est libre ou pas d'accepter ou non la demande.

"Il se prend pour qui, il veut même pas me recevoir ce corniaud...(traduisez...)". Bravo... bien vu de la part d'un Président de Club sensé donné l'exemple aux jeunes de son club, et quelle belle image du football français pour nos voisins étrangers, si tant est que le match GUINGAMP/ANGERS revête un quelconque intérêt pour eux...

Devant tous ces débordements, et alors que la majorité des gens ont répondu à un sondage (L’Équipe du 27 janvier 2016) qu'ils trouvaient scandaleux à 55% et anormal à 38%, le fait qu'un président prenne contact avec les arbitres à la pause

Pourquoi ne pas tout simplement mettre en place un Protocole de Communication, comme l'a fait le Rugby, qui ne permet à personne de rompre ce moment de récupération au vestiaire, en étant être passible, si ce protocole est rompu de sanction à posteriori ?

Je suis persuadé que cela mettrait un terme définitif à ce genre de scène ridicule et grotesque, et permettrait, même si la volonté d'ouverture des arbitres en souffre un peu, de clarifier une fois pour toute la situation. De toute façon, il y a toujours l'après-match pour prendre le temps de discuter et d'échanger entre gens de bonne compagnie.. ce que le président angevin a un peu oublié ce samedi soir.

Eric - ARBITREZ-VOUS





DEVENEZ ANNONCEUR SUR CE SITE

et profitez d'un support original et valorisant

CLIQUEZ-ICI




Vous aimez cet article ?
Dites-le ou partagez-le sur
les Réseaux Sociaux

ci-dessous

0 commentaires: