samedi, mai 28, 2016

FFF - AG FÉDÉRALE DE TOURS : Les statuts révisés pour plus de laïcité dans le football...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , No comments


Publié le 28/05/2016 - Les anciens statuts ne permettaient pas de résoudre toutes les situations conflictuelles. Europe1 vous présente ce qui va changer.

Quand tu mets tes crampons, tu caches ta religion. C’est un peu le sens des nouveaux statuts de la Fédération française de football (FFF) sur la laïcité, qui devraient être adoptés ce samedi. Les représentants des ligues et des districts du football français (amateur et professionnel) se réunissent ce week-end à Tours dans le cadre de leur assemblée générale. Et parmi les points soumis au vote, il y a ceux concernant la laïcité et la neutralité religieuse sur les terrains. Les anciens statuts ont été jugés trop imprécis face à différentes situations conflictuelles constatées, notamment dans le football amateur. Déjà validés par plusieurs commissions représentant les diverses composantes du football français, les nouveaux textes devraient être définitivement adoptés samedi. Europe 1 a pu consulter ces futurs statuts. A quoi vont-ils servir ? Décryptage.

Pourquoi les anciens statuts ne suffisaient plus. L'article 1 des statuts de la Fédération française de football, en vigueur jusqu’à samedi, interdit "toute discrimination", et notamment celles à caractère religieux. Ainsi : un joueur ou un arbitre ne peut pas être exclu ou suspendu à cause de sa religion. Toutefois, le même article 1 pose une restriction : "tout discours, manifestation ou affichage à caractère politique, syndical ou confessionnel est interdit à l'occasion des matchs".

Il y a des situations nouvelles, d’atteinte à la laïcité


Le hic ? Pas assez précis, cet article ne suffit plus pour résoudre un certain nombre de situations conflictuelles constatées ces derniers temps sur les terrains de football amateur. "Il y a des situations nouvelles d’atteinte à la laïcité, notamment de la part de clubs que l’on pourrait appeler ‘communautaire’", explique à Europe 1 Eric Borghini, membre du comité exécutif de la FFF. "On nous a remonté des cas de prières sur les terrains en plein match, parfois même de la part d’arbitres, des joueurs qui refusaient de serrer la main à des femmes etc. C’est très marginal, mais cela arrive de temps en temps. Or, avec les anciens statuts, ce type de cas n’était pas précisément pris en compte et les clubs ou les arbitres ne savaient pas précisément ce qu’ils devaient sanctionner", poursuit Eric Borghini....

Lire la suite de l'article sur
http://www.europe1.fr/societe/laicite-dans-le-football-la-fff-revoit-ses-statuts-2756833






0 commentaires: