mercredi, mai 11, 2016

UNAF MIDI-TOULOUSAIN : à 23 ans seulement... Anthony REINHARD est candidat ...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 11/05/2016 - Anthony REINHARD est candidat à un poste à l'UNAF MIDI-TOULOUSAIN. Âge de seulement 23 ans, il livre dans l'interview ci-après ses espérances, ses attentes et ses projets pour son amicale de cœur....


Bonjour Anthony, pour les arbitres qui ne te connaitraient pas encore, peux tu te présenter rapidement ?

Bonjour à toutes et tous, je me présente donc, je m'appelle Anthony REINHARD, je suis âgé de 23 ans. Je suis bien évidemment arbitre de football (actuellement blessé) dans la ligue Midi-Pyrénées. Pour mon parcours associatif, j'ai été membre du bureau de l'UNAF pendant 2 ans puis ensuite secrétaire de la section département Midi Toulousain.  Pour terminer sur ma présentation, je suis également équipementier pour les arbitres. En effet, je suis le gérant du site internet Arbitre.com.

Tu as décidé de te présenter aux élections de l'UNAF MIDI-TOULOUSAIN. Quel est ton projet pour les arbitres ?

Mes projets pour les arbitres sont de ré-instaurer une confiance entre l'association, les arbitres et les instances. C'est également de retrouver une convivialité, chose qui de nos jours, est très importante. Nous constatons actuellement qu'il y à une baisse d'unafistes constaté pour le midi toulousain. 160 adhérents, il y à 2 ans. Il n'en reste plus qu'environ 80. Si ce projet atteint mes objectifs, nous pourrions retrouver un nombre d'adhérent plutôt correct. Il n'est pas normal, que sur 300 arbitres environ, qu'il n'y ai que 60 adhérents à ce jour.
Il faut également retrouver des partenaires. Une association a besoin d'adhérent mais à aussi besoin de partenaires. Si je suis élu, je sais que nous aurions déjà au moins un partenaire ... :-)

Qu'est-ce qui t'a poussé à présenter ta candidature ?

Tout simplement les chiffres actuels et les remontés négatives des adhérents. D'après leurs propos, il "ne se passe plus grand chose" au sein de l'UNAF Midi Toulousain. Moi-même, qui suis adhérent de l'association à ce jour, lorsque j'ai essayé de contacter le président actuel de l'association, celui-ci n'a pas voulu dialoguer avec moi et à mis fin brutalement à notre conversation. Je pense qu'il faut changer, les arbitres on besoin d'avoir un contact permanent. Quand j'ai vu et entendu tout ça, je me suis dis, qu'il me restait qu'une chose à faire, c'était de présenter ma candidature.

Si tu es élu, quel poste au sein de ton amicale penses-tu t'occuper ?

Je n'attends pas de poste bien précis. Mon but est de soutenir les arbitres, de savoir les protéger au bon moment, et assurer un suivi de qualité quand ils en ont besoin.



Je suppose que tu n'es pas seul dans l'aventure. Qui sont tes colistiers ?

Comme les élections, se déroule sur une liste de candidats et non pas une élection personnelle, il y aura surement d'autres candidats.

As-tu de bons échos sur ton nouveau projet ?

Je ne cherche pas à avoir des bons ou mauvais échos. Je veux juste montrer aux arbitres, qu'il y à des actions à mettre en place rapidement pour leurs conforts. Et surtout, l'important, c'est
d'effectuer les promesses que nous tenons lors de notre campagne.

Je sais que tu as soutenu le mouvement "ARBITRES AGRESSES FOOTBALL EN DANGER". Peux-tu nous dire quelques mots à ce sujet ?

Un jour, un arbitre que je ne connaissais pas, prends contact avec moi. Boris Samboeuf me présente son projet et me propose qu'Arbitre.com devienne le distributeur du fameux écusson "Arbitres Agressés Football En Danger". Après réflexion, j'accepte donc de soutenir son projet, sans aucun échange financier. Moi-même arbitre, je connais, la difficulté que nous avons quasiment tous les week-ends, donc il était normal que je sois juste un soutien logistique pour Boris. Il était normal de soutenir un mouvement, qui va à la défense des arbitres. Nous ne pouvons plus accepter, à l'heure actuelle, que des arbitres soient encore victime de comportements agressifs.

La violence contre les arbitres dans ta Région. Quelles solutions comptes-tu mettre en place pour l'éradiquer ?

Malheureusement, je n'ai pas la baguette magique pour éradiquer cette violence. Les solutions passe déjà par une meilleure communication avec les instances du football.
En étant reconnu, par les instances, avec une image positive de l'association, les démarches au sein des comissions de disciplines peuvent être plus facilisées à mon goût.
Ensuite, il faudrait mettre en place, des sensibilisations dans les clubs. Des rencontres entre joueurs, arbitres, dirigeants et même parents (en jeune), qui eux peuvent être souvent pire que les licenciés des clubs.

Dernière question : Quelle mesure phare serait à prendre pour toi dans les premières semaines de ton nouveau mandat ?

1ère mesure à remettre en place rapidement : une communication parfaite entre les arbitres et l'association. Adhérent ou non adhérent, nous devons aider tous les arbitres. Notre combat pourra être gagné si nous comprenons que chacun doit être aidé quand il en a besoin.

Je termine en remerciant, Eric, administrateur du blog Arbitrez-vous, de m'avoir permis de m'exprimer sur mes projets et ambitions. Bonne fin de saison à toutes et tous.





0 commentaires: