jeudi, juin 09, 2016

ARBITRAGE : Notre Légende "NIJINSKI DU SIFFLET" arbitre toujours...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 09/06/2016 - Avec un père clarinettiste à l'Opéra de Strasbourg et une mère soprano, normal qu'on l'ait surnommé le Nijinski du sifflet.


On le croyait retiré là-haut, dans le nord de l'Alsace, près de la frontière allemande, mais Robert Wurtz est toujours prompt à mettre la tenue d'arbitre ou le costume pour donner le coup d'envoi d'un match. Avec sa jovialité et sa faconde habituelles.

Si Robert Wurtz a pris de la hauteur dans les Vosges du Nord, il n'en a pas rangé le sifflet pour autant. Retiré au calme à Climbach (commune située à 355 mètres d'altitude) depuis son hémorragie cérébrale en 2007, il a quitté les plateaux de télévision où il arbitrait avec fougue les jeux d'Intervilles, mais fréquente encore les terrains de football dans sa 75ème année.


La passion du Tour


«Savez-vous quand j'ai arbitré officiellement la dernière fois?» demande-t- il, toujours aussi féru de dates et d'évènements. A peine le temps d'esquisser une amorce de début de réponse et l'ancien arbitre international, surnommé le Nijinski du sifflet, est déjà parti dans une longue tirade d'explications très détaillées.

     «C'est le 5 septembre dernier à Dijon. Un dénommé Stéphane Erhart, de l'UEFA, m'appelait pour un match contre la maladie d'Alzheimer avec des anciens de l'équipe de France contre des anciens de l'OL et j'ai arbitré pendant un quart d'heure. Puis j'ai fait juge de touche. Sur le terrain, il y avait Gallas, Abidal, Thuram, Leboeuf...»

 

Lire la suite de l'article sur
http://www.tchapp.alsace/articles/sports-%C3%A9/arbitre.html






0 commentaires: