jeudi, juin 09, 2016

UEFA - EURO 2016 : « Je ne peux pas avoir de club de cœur, je suis arbitre....»

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 09/06/2016 - Le Montcellien Clément Turpin sera, lors de l’Euro de football, le seul arbitre français à fouler les pelouses. Il se prépare sans stress, mais avec envie.


Clément Turpin était reçu ce vendredi par André Accary au Conseil départemental de Saône-et-Loire.

Il boit son café calmement, plaisante, commente la fin de saison des clubs de Gueugnon ou Montceau. Nous sommes vendredi, à 7 jours de l’ouverture de l’Euro, mais Clément Turpin, n’affiche pas le moindre signe extérieur de stress. Dans une poignée de jours, le Montcellien de 34 ans, foulera pourtant, devant une armée de caméras et des dizaines de milliers de paires d’yeux, la pelouse des plus grands stades de France.

Sifflet en main, il devra se faire respecter par les meilleurs joueurs du continent. Clément Turpin sera le seul arbitre tricolore à officier sur les terrains de l’Euro de football. Juste après la compétition, le Saône-et-Loirien s’envolera pour le Brésil où il fera résonner son sifflet à l’occasion des jeux olympiques. Clément Turpin semble malgré tout presque gêné quand on le présente comme « le meilleur arbitre français. » Lui tient à rappeler : « Je ne suis pas tout seul. Avec mon équipe, nous sommes cinq. Ça fait deux ans qu’on se prépare à ça. C’est un magnifique défi. La finale de la coupe de France, l’Euro, puis les JO… J’ai la chance de vivre les plus beaux moments du foot en l’espace de deux mois. »


Alors que la compétition approche l’arbitre commence à avoir des fourmis dans les crampons : « On a envie, on a faim ! » D’autant qu’il ne sait toujours pas quels seront les matches qui lui seront attribués.

Préparation vidéo

Ce lundi, le Montcellien rejoindra Enghien-les-Bains où les arbitres de l’Euro ont établi leur quartier général. C’est dans cette « bulle » qu’il préparera ses matchs. Du sport bien sûr pour encaisser 90 minutes de courses sifflet à la bouche. Mais aussi beaucoup d’heures devant l’écran : « J’ai déjà téléchargé sur mon ordinateur plus de 70 matchs. » Avec son équipe, ils suivront aussi chacune des rencontres de la compétition. « Cela me permet de collecter le maximum d’infos, même s’il faut essayer de ne pas avoir de préjugés. Mais, par exemple, si je sais qu’un joueur aime le un-contre-un, je vais me rapprocher plus de lui. Ce sera moins le cas, si je sais que le joueur passe beaucoup la balle. »

Lire la suite de l'Article sur
http://71paysminier.unaf-arbitres.com/article/1956/coin-presse-clement-turpin-apres-match-je-narrive-jamais-dormir-4-heures-matin
PAYS-MINIER 71







0 commentaires: