mardi, juin 28, 2016

UEFA EURO 2016 - La 25ème équipe de l'EURO...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , No comments


Publié le 28/06/2016 - «Si, quand j’ai commencé, quelqu’un m’avait dit que j’aurais l’occasion de participer à un Euro, qui plus est à la maison, je l’aurais traité de fou. Maintenant que j’y suis, c’est une immense fierté. J’espère poursuivre l’aventure le plus loin possible. Je suis un compétiteur.» Nous sommes à deux mois de l’Euro, en région parisienne.


Le Français de 34 ans qui nous parle n’est pas un cadre de l’équipe de Didier Deschamps, mais un jeune arbitre, Clément Turpin. Pas le même maillot, mais la même passion et quasiment les mêmes mots pour évoquer la compétition qui approche.

En France, l’Euro n’est pas passé de 16 à 24 équipes, mais de 17 à 25. Le fonctionnement des hommes en noir ressemble à s’y méprendre à celui des Bleus. Ils ont leur «sélectionneur» (l’Italien Pierluigi Colina) et la frénétique attente de sa «liste» de 18 noms. Ils participent à des rassemblements collectifs, suivent une préparation exigeante et de plus en plus connectée. Et surtout, comme les footballeurs, ils rêvent secrètement de finale.


Pas de polémique

En avril dernier, les arbitres de l’Euro avaient, en marge d’un stage à Enghien-les-Bains, longuement pris le temps de rencontrer les médias, pas toujours tendres avec eux. «Il vaut mieux éviter de lire la presse, souriait l’Allemand Felix Brych. Plus jeune, je suivais tout ce qui pouvait se dire sur mes matches mais cela n’apporte pas grand-chose.» Les hommes en noir sont condamnés à y trouver des commentaires désagréables: leurs bonnes performances sont passées sous silence, seules leurs erreurs font les gros titres. Depuis le début de l’Euro, aucune polémique d’importance à signaler. C’est donc que tout va bien.

Lire la suite de l'article sur

https://www.letemps.ch/sport/2016/06/28/arbitres-25e-equipe-euro





0 commentaires: