dimanche, septembre 25, 2016

FFF - Stéphanie FRAPPART : Des Jeux Olympiques de RIO à la LIGUE 2...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , No comments


Publié le 25/09/2016 - Stéphanie Frappart a dirigé le 8 août 2014 son premier match de Ligue 2. Une première dans l'histoire du football !.. Aujourd'hui, après avoir inscrit à son palmarès des matchs de WOMEN'S CHAMPIONS LEAGUE, Une COUPE DU MONDE au CANADA, et une nomination aux derniers JEUX OLYMPIQUES de RIO, elle répond aux questions du journal LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE en toute simplicité ...





Elle est souriante et menue… Mais sait se faire respecter sur un terrain. Stéphanie Frappart a cette particularité d'être la première femme à arbitrer des matchs de football professionnels. Cette jeune femme de 32 ans, passionnée de foot depuis son plus jeune âge, a gravi les échelons de l'arbitrage jusqu'à diriger des matchs de Ligue 2. Elle joue aussi du sifflet dans les compétitions internationales féminines. Cet été, elle a pris la direction de Rio pour arbitrer les rencontres des JO.

Comment avez-vous eu l'idée de devenir arbitre de football ?

« En fait, j'ai commencé par jouer au foot dans la cour de l'école quand j'avais neuf ou dix ans. Après je suis allée dans un club pour pratiquer ce sport, j'ai rapidement voulu apprendre les règles. Dans mon département, le Val-d'Oise, j'ai commencé par arbitrer des matchs de poussins et de benjamins. En fait, je faisais les deux, jouer et arbitrer. »



A quel moment avez-vous dû faire un choix entre les deux ?

« A 18 ans, je suis entrée à la fac de sports. Et là, j'ai opté définitivement pour l'arbitrage. Le football féminin n'était pas aussi développé qu'aujourd'hui. Et je ne pouvais pas continuer à faire les deux, ça faisait beaucoup. C'est vrai qu'il y a peu de femmes dans l'arbitrage. Il faut sans doute attendre encore un peu pour que ça se développe. Plus il y aura des joueuses de football plus il y aura des femmes qui se dirigeront vers l'arbitrage. »

Comment devient-on arbitre à ce niveau-là ? Il faut passer des examens, gravir des échelons ?

« Oui, c'est comme pour les clubs, on passe d'une division à l'autre. D'abord, j'ai suivi des cours théoriques. Ensuite, on est observé sur un match puis sur un autre. Et petit à petit, on accède aux divisions supérieures. J'ai fait une saison en CFA puis trois saisons en National… Et désormais, c'est ma troisième saison en Ligue 2. »

Vous arbitrez donc des matchs de professionnels… Est-ce que les joueurs se comportent avec vous comme ils le font avec d'autres arbitres ?


Lire la suite de l'interview sur
http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Sport/Autres-Sports/n/Contenus/Articles/2016/09/25/L-arbitre-est-une-femme-2850207





0 commentaires: