vendredi, septembre 23, 2016

LIGUE 1 - LILLE / TOULOUSE : F. Antonetti exclu du banc... les arbitres ont le dos large !!

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments


Publié le 23/09/2016 - Lors de la dernière journée de LIGUE 1 de mercredi, pendant le match opposant le LILLE OSC au FC TOULOUSE, on a pu assister a une scène des plus déplaisantes. Celle qu'a provoqué Frédéric ANTONETTI en agressant verbalement le 4ème arbitre de la rencontre...
Celui-ci s'est ensuite justifié en Conférence de Presse, en évoquant le ton "dédaigneux de l'arbitre" et l'aspect hautain de celui-ci.




Ça ce sont pour les mots prononcés en conférence de presse, "Je regrette un petit peu..." mais qu'en est-il vraiment dans la réalité du terrain :



On y voit Frédéric ANTONETTI, le doigt menaçant, apostropher (encore une fois) Sofien BENCHABANE et lui dire des mots que je qualifierais pas de doux. Il faudrait peut-être à un moment que Frédéric ANTONETTI, qui en faisant cela savait très bien qu'il allait se faire exclure, arrête un peu son CIRQUE sur le banc et laisse les arbitres faire leur travail. Il dit qu'il vient de l'école de l'humilité... et bien on a pas du fréquenter la même classe alors, parce que si c'est ça faire preuve d'humilité... pardon !! Qui menace de son doigt ? Qui engueule l'arbitre ? ....

Connaissant un peu Sofien, c'est un homme ZEN et des plus calmes...

Si c'est une manœuvre destiné à nous faire voir qu'il existe et qu'il est encore l'entraîneur, c'est réussi !! Si c'est un plan pour revitaliser ses joueurs et leur montrer qu'il est avec eux, c'est raté !!

Peut-être que la situation actuelle de l'équipe de LILLE et donc de sa responsabilité personnelle sur ce fait, lui inspire cette attitude détestable et des mots qui dépassent sa pensée... Mais comme ce n'est pas la première fois qu'il se conduit ainsi vis à vis du corps arbitral, je suppose que la Commission de Discipline ne sera pas éternellement "clémente"... et qu'il recommencera... un peu plus tard !!

Alors bien sûr ce n'est pas non plus l'incident du siècle, mais cela montre que les entraîneurs de LIGUE 1, tout en respectant la pression qu'ils ont sur eux, ne savent pas l'évacuer autrement que sur les arbitres, en vociférant, manifestant, grognant, gesticulant... bref, toute la panoplie du parfait agitateur.

On ne peut pas reprocher à un entraîneur de vivre son match à sa manière, mais de grâce, laissez-nous diriger la rencontre tranquillement, et si vous croyez faire pression sur nous en ayant cette attitude, vous vous trompez largement...

On a le dos large, mais il y a des limites !!

Eric - ARBITREZ-VOUS








0 commentaires: