jeudi, septembre 08, 2016

LIGUE DE MÉDITERRANÉE : Eric BORGHINI, impatient de se mettre au travail...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 08/09/2016 - A quelques jours de l’élection à la présidence de la ligue de la Méditerranée, nous avons rencontré un Eric Borghini serein et impatient d’arriver au dénouement d’une longue campagne pour se mettre rapidement au travail.



Me. Borghini, vous avez exprimé lors de votre campagne le souhait d’insuffler de la nouveauté et de la modernité si vous êtes élu à la présidence de ligue. Quels sont les points prioritaires sur lesquels vous souhaitez mettre l’accent ?


Sur ce qui peut changer, il y a des points qui seront travaillés mais qui ne monteront pas directement à la lumière médiatique, et notamment la réorganisation sur le fonctionnement de la ligue, qui sera basé sur la création de ces 4 nouvelles commissions: une commission régionale des délégués, une commission régionale sociale, une commission régionale de l’éthique et une commission dont les contours ne sont pas encore totalement définis par le comité directeur, mais une sorte de commission consultative, qui aura pour but de donner la parole aux présidents de clubs entre les assemblées générales de la ligue, pour qu’on puisse les écouter tranquillement lorsqu’ils expriment le besoin de faire remonter à la ligue les différents soucis qu’ils peuvent avoir. C’est une démarche d’ouverture, et nous souhaitons accentuer par cette structure une certaine convivialité dans le fonctionnement entre les différents présidents de district, bien plus que lors des précédents mandats. Ensuite des recrutements envisagés, et notamment l’arrivée d’un conseiller technique régional en arbitrage. Parce qu’aujourd’hui, nous sommes la seule ligue qui, sur le plan national, n’en dispose pas ! La fédération le finance le poste partiellement à partir de 1000 arbitres, en rappelant que nous en avons 1300! Ce conseiller s’occupera du recrutement des arbitres, de leur fidélisation et de leur formation. Il est aussi celui qui ira dans les écoles, pour tenter de faire venir des jeunes filles et des jeunes garçons à l’arbitrage.

Dans le même temps, vous avez indiqué vouloir vous inscrire dans une continuité de ce qui s’est fait à la tête du football méditerranée depuis de nombreuses années. A quelles mesures faites vous référence ?


Cette prise de position de ma part pourrait être mal interprétée. Les gens vont penser que rien ne va changer et que ma présidence rentrera dans le même processus que ce qui a été fait depuis plusieurs années à la ligue. Je m’explique. Lorsque j’ai parlé de continuité, c’est essentiellement sur le plan de la gestion financière. Je souhaite qu’à l’instar des mes deux derniers prédécesseurs, Messieurs Nivierel et Porcu nous soyons très attentifs à ne pas être dispendieux de l’argent dont nous ne sommes pas propriétaires. La continuité c’est aussi certaines actions fortes qui doivent être poursuivies. Je pense notamment à la lutte contre l’indiscipline, les comportements violents et l’incivilité. Cette lutte est une marque très importante de la gestion précédente. Nous allons bien évidemment la continuer. Nous ferons les choses correctement, en gardant un certain cap disciplinaire pour que la pratique du football chez nous reste propre....


Lire al suite de l'Article sur
http://www.actufoot06.com/actualites/article/borghini-dans-une-demarche-douverture-73814





0 commentaires: