jeudi, octobre 20, 2016

ALERTE AGRESSION - DISTRICT DU VAL-DE-MARNE : L'arbitre d'une rencontre U19 roué de coups de poing, deux jours après le match...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , No comments


Publié le 20/10/2016 - Et oui, encore une agression d'arbitre... Toutefois, celle-ci revêt un caractère très spécial, puisque la préméditation et la vengeance personnelle sont à mettre en avant. En effet, notre collègue a été agressé mardi dans la soirée par un joueur avec qui il avait eu maille à partir ce dimanche... soit deux jours après le match....
Voici le Communiqué de l'UNAF 94 :

Un jeune arbitre de ligue du Val de Marne a été sauvagement agressé mardi soir par un joueur U19 avec qui il avait eu maille à partir dimanche dernier lors d'un match de championnat.

Piégé dans un guet-apens préparé par un complice du joueur, il a été roué de coups au visage.

Je me suis rendu à l'hôpital pour le soutenir et j'ai failli ne pas le reconnaître tellement son visage était tuméfié par la violence des coups.

Très atteint physiquement et psychologiquement, je l'ai assuré, ainsi que sa famille présente à ses côtés, que nous allions l'aider et le soutenir dans cette épreuve après cet acte odieux, prémédité mais surtout incompréhensible tant le motif est futile...un rappel à l'ordre ferme devant l'attitude d'un joueur grossier...qui finira par lui serrer la main à la fin de la rencontre, manifestement pour mieux préparer son méfait à venir.
Cet individu n'a plus rien à faire sur un terrain, plus une minute.

Il doit être puni sportivement mais aussi et surtout pénalement, durement, implacablement. Justice doit lui être rendue.

Un agresseur d'arbitre, qui plus est, deux jours après un match est un lâche qui mérite une radiation à vie de toute pratique sportive officielle.

Une plainte a été déposée par notre collègue et une enquête est en cours.

Il convient pour l'instant de garder l'anonymat de notre collègue victime.

Notre ami n'est pas adhérent, voilà le seul reproche que l'on puisse lui faire.

Néanmoins, aucun arbitre de ce monde ne mérite de subir une telle violence dans de telles conditions de surcroît.
Une étape supplémentaire a été franchie dans la gravité des faits que notre corporation subie depuis de trop nombreuses années.

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant des suites de cette affaire gravissime dont les conséquences auraient pu être dramatiques.

Je ne diffuserai pas la photo du visage de notre ami qui a reçu des coups avec des gants coqués car c'est insoutenable et choquant.

Nous attendons une réponse ferme des instances sportives et judiciaires.

Bien amicalement.

Renaud HOCQ
Président et Délégué Juridique Régional et Départemental de l'Unaf 94.







0 commentaires: