vendredi, octobre 28, 2016

DISTRICT DU VAL-DE-MARNE - UNAF : Renaud HOCQ revient sur l'agression de l'arbitre... à la sortie de son travail !!

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 28/10/2016 - Renaud Hocq, Président de l'Union Nationale des Arbitres de Football dans le Val-de-Marne. Nous revenons avec lui sur l'agression d'un jeune arbitre francilien le mardi 18 octobre. Un arbitre attendu et roué de coups à la sortie de son travail.
L'agression a été commise près du lieu de travail de l'arbitre, à la sortie d'un restaurant d'Alfortville, dans le Val-de-Marne. Les violences ont valu à la victime 18 jours d'ITT.

Rien ne pouvait laisser présager une telle violence. Le 16 octobre, lors d'un match des U19 (joueurs de moins de 19 ans) opposant Bobigny au FC Gobelins Paris, un arbitre que Le Parisien a renommé Karim sanctionne un joueur. Il tend un carton jaune à un attaquant parisien qui vient de l'insulter. Après cette remise au pas, l'incident semble clos. Le match se déroule comme prévu et aucun mouvement d'humeur particulier n'est à noter dans les vestiaires.

Mais le footballeur rumine sa vengeance. Avec une de ses connaissances, il attend que l'arbitre sorte de son lieu de travail, un restaurant d'Alfortville, dans le Val-de-Marne. Nous sommes au surlendemain du match et du banal incident qui l'a émaillé. Muni de gants coqués, précise Le Parisien, le footballeur frappe l'arbitre à la tête. Un nez cassé et de multiples contusions lui vaudront 18 jours d'interruption temporaire de travail (ITT).
Le joueur exclu du club parisien

Pour savoir où trouver sa victime, le footballeur aurait observé ses habitudes de vie sur les réseaux sociaux, avant de prendre une connaissance commune pour complice et d'agresser l'arbitre.

Malgré les menaces et les coups, la victime a porté plainte au commissariat d'Alfortville. Quant à l'agresseur, il a été "exclu provisoirement" en attendant les suites de l'enquête. Si les faits sont avérés, il pourrait être définitivement banni du club, alors que viennent d'ouvrir, mardi, les 15e Journées nationales de l'arbitrage.












0 commentaires: