jeudi, octobre 20, 2016

JUSTICE - DISTRICT DE L'ORNE : 1 mois de prison avec sursis et 1850 € d'amende pour l'agresseur d'arbitre...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 20/10/2016 - Le match de football (de 1re division de District) qui opposait l’équipe de Villeneuve à celle de Mortagne-au-Perche, sur la pelouse du stade du Boulevard Duchamp à Alençon, ce dimanche 24 avril 2016, avait dégénéré en une agression de l’arbitre.


À la 70e minute, l’un des joueurs alençonnais avait insulté l’arbitre ( « Enculé, mauvais arbitre, j’aurai ta peau ! »). L’homme en noir avait alors brandi un carton rouge à l’encontre du joueur. Une mesure qui a contraint le footballeur à quitter le terrain.

La fin de la rencontre sifflée (sur une victoire de Villeneuve), le joueur exclu s’est dirigé vers l’arbitre non sans cacher sa ferme intention de comprendre la décision de l’arbitre. D’abord retenu par ses coéquipiers, le joueur est finalement parvenu jusqu’à la hauteur de l’arbitre qu’il a « attrapé par le col avant de le projeter au sol ». Le joueur est ensuite « reparti avec un autre joueur qui aurait également insulté l’arbitre ».

L’arbitre a écopé d’un traumatisme nasal et au genou. Il s’est vu prescrire une ITT de 5 jours et un arrêt de travail de dix jours.

“Une réaction disproportionnée”


Poursuivi pour « violence sur une personne chargée de mission de service public », le joueur comparaissait devant le tribunal correctionnel d’Alençon, jeudi 20 octobre. « J’ai insulté l’arbitre parce que je considérais qu’il avait sifflé des choses injustifiées mais je ne l’ai pas menacé de mort », avance le Nord-Sarthois de 27 ans qui reconnaît que sa réaction a été « disproportionnée ». « J’ai saisi sa tête entre mes mains et je l’ai poussé fortement », décrit-il. « Était-ce violent ? », s’est enquise la présidente. « Je pense que oui », convient le prévenu. « Je pratique ce sport depuis l’âge de 6 ans. Je m’étais déjà énervé avant mais ça n’avait jamais été aussi loin », avoue le prévenu dont le casier judiciaire était jusqu’alors exempt de toute condamnation.

Lire la suite de l'article sur
http://www.orne-hebdo.fr/2016/10/20/alencon-le-joueur-exclu-du-match-jette-l-arbitre-au-sol-un-mois-avec-sursis/






0 commentaires: