dimanche, novembre 13, 2016

JUPILER PRO LEAGUE : Les clubs procéduriers ont encore de beaux jours devant eux !!

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 13/11/2016 - La plainte de l’Excel Mouscron introduite suite à l’erreur d’arbitrage commise par Joeri Van de Velde lors de la rencontre de la 14e journée de la Jupiler League du 6 novembre au Standard (2-1) est bien parvenue au Bureau d’arbitrage de l’Union belge de football (URBSFA), a confirmé le patron des arbitres Johan Verbist à l’agence Belga samedi.

L’incident s’était produit à la 81e minute lorsque Van de Velde avait adressé à tort un second carton jaune à Trezeguet, l’auteur du but mouscronnois 5 minutes plus tôt, exclu, alors que la faute sur Ibrahima Cissé avait été commise par Luka Stojanovic, et non par l’ailier égyptien prêté par Anderlecht, comme l’avait erronément indiqué l’assistant à l’arbitre de la rencontre.

L’Union belge avait retiré la carte jaune de Trezeguet le lendemain, pour la joindre au dossier de Stojanovic. Mais en attendant l’Excel avait dû terminer la partie à Sclessin sans son buteur.

«  Suite à l’erreur d’arbitrage lors de la rencontre Standard-REM du 6 novembre 2016, le Royal Excel Mouscron a décidé d’introduire une plainte auprès de l’URBSFA. Après avoir consulté son avocat, le club est d’avis que le REM a été injustement privé de son attaquant de pointe et demande au Bureau d’Arbitrage de reconnaître l’erreur d’arbitrage et de transmettre le dossier à la Commission de Litiges pour le Football Professionnel. Par conséquent et vu que cette erreur a modifié gravement la marche du jeu, cette commission devrait décider l’annulation du match  », avait détaillé l’Excel sur son site internet jeudi.

Source : NORDECLAIR.be

ARBITREZ-VOUS : Amis procéduriers, bonsoir !! Dans quel pays va-t-on maintenant demander à rejouer un match au prétexte que l'arbitre s'est trompé de joueur sur un carton jaune ? Les avocats sont-ils aussi de la partie pour interpréter des faits de jeu, auxquels ils ne comprennent qu'une seule chose : Leur client a perdu la rencontre ?

C'est un peu fort tout de même, on ne s'interroge même pas sur le nombre d'erreurs techniques ou stratégiques commises par l'entraîneur ou les joueurs qui tirent à côté, au dessus ou sur le gardien; par contre, on fait un fromage, pour une histoire de cartons, qui même si elle est avérée, n'est en fait qu'une erreur administrative et non une faute technique. D'ailleurs, l'IFAB dans la nouvelle rédaction des Lois du Jeu et les modifications qui sont en application depuis le 1er juillet 2016 précise dans la Loi 5 § 6 - Responsabilités des Arbitres : Les arbitres ne peuvent être tenus pour responsable d’aucun préjudice causé à une personne physique, à un club, à une entreprise, à une fédération ou à tout autre organisme et qui soit imputé ou puisse être imputé à une décision prise conformément aux Lois du Jeu ou aux procédures normales requises pour organiser un match, le disputer ou le contrôler.

Alors, au lieu de nous sortir immédiatement les arguments du chapitre "Seul le résultat compte", les Clubs de football devrait une bonne fois pour toute relire les LOIS DU JEU, et en faire leur livre de chevet, cela leur éviterait de passer pour des ignares et des ignorants... Bien que je me demande, si pour certains on a pas déjà passer le cap, où ils préféreraient gagner sur tapis vert sans avoir à jouer... ben oui, c'est tellement plus facile :)
Procédure : "Machine dans laquelle vous entrez tel un cochon et dont vous ressortez comme une saucisse." - Ambrose Bierce - Artiste, écrivain, Journaliste (1842 - 1914)






0 commentaires: