dimanche, décembre 11, 2016

LIGUE 1 - RENNES / LYON : Christian GOURCUFF mauvais perdant et impénitent dénigreur !! ??

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments


Publié le 11/12/2016 - Frustré par la défaite du Stade Rennais contre Lyon (0-1), dimanche lors de la 17e journée de Ligue 1, Christian Gourcuff s’en est pris aux arbitres.
Mauvais perdant, Christian Gourcuff ? La défaite concédée par Rennes sur la pelouse de Lyon (0-1), dimanche lors de la 17e journée de Ligue 1, a du mal à passer pour l’entraîneur breton. Au terme d’un match que son équipe a "maîtrisé de A à Z", selon lui, le technicien du SRFC s’en est sèchement pris à un corps arbitral coupable, à ses yeux, d’avoir faussé la rencontre.

 "L’arbitre qui est là pour protéger le jeu ne le fait pas. C’est ça qui est déplaisant", a-t-il tonné.

Tant que les arbitres seront d'une telle naïveté...



S’il ne conteste pas le carton rouge reçu par Ramy Bensebaïni (74e), qui a accroché un Alexandre Lacazette qui filait seul au but, d’autres décisions de M. Millot lui ont fortement déplu. "S'il y a une vraie frustration, c'est surtout au niveau de l'arbitrage, a-t-il ainsi pesté dans les travées du Parc OL. Nous terminons à dix avec l'exclusion justifiée de Bensebaïni, qui commet une faute grossière. Mais que les Lyonnais terminent à onze, ce n'est pas tout à fait normal."


"La répétition des fautes est aussi grave qu'une grosse faute qui valait l'exclusion, a-t-il ajouté, avant d’enfoncer le clou. Tant que les arbitres seront d'une telle naïveté, je ne veux pas dire complices, il sera difficile que le football avance." Mais Christian Gourcuff préfère retenir que son groupe "construit quelque chose". "Cela reste dans ce que nous voulons faire, a-t-il expliqué. Il y a un peu d'individualisme, des choix peu judicieux, mais la performance laisse beaucoup d'espoirs."


Source : FOOTBALL.fr


ARBITREZ-VOUS : C'est tout à fait le genre de propos d'après-match qui a le don de me mettre hors de moi. Alors que Benoît MILLOT a rendu une copie exemplaire sur cette rencontre et établi une prestation remarquable, l'entraîneur de "l'équipe qui perd" émet des doutes, se pose en donneur de leçon, établi des constats de "complicité" entre l'arbitre et le club adverse.... et déploie son seul et unique argument de défense : C'est pas de ma faute.. c'est de la faute des arbitres"... Il y en a marre de ces déclarations à la hussarde qui polluent non seulement le football, mais les rapports humains entre les arbitres, les staffs et les joueurs. Donnez nous des raisons valables ou des faits précis, ou alors taisez-vous et laissez nous faire notre job dans la sérénité !!







0 commentaires: