lundi, décembre 05, 2016

LIGUE DES HAUTS-DE-FRANCE : Les arbitres en ont marre des agressions à répétition...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments


Publié le 05/12/2016 - Après une série d’agressions sur les terrains de district, mais aussi en Ligue, un mouvement de grogne gagne les arbitres de la région. Emmanuel Caron, qui les représente en tant qu’élu au conseil de Ligue, tire le signal d’alarme.
Depuis mardi dernier, un communiqué de Fernand Duchaussoy accueille les internautes qui se rendent sur le site de la Ligue Nord – Pas-de-Calais. Dans ce communiqué, le patron du foot régional dénonce l’agression d’un arbitre par un spectateur, lors d’un match de DHR, le dimanche précédent, entre Lille Fives et Lille Sud. Une agression de trop pour Emmanuel Caron, le représentant des arbitres au conseil de Ligue, mais aussi président de l’AFAF Nord-Pas-de-Calais, syndicat qui assure une assistance juridique en cas d’agression. Celui-ci s’est fendu d’un courrier à ses congénères ainsi qu’à tous les dirigeants du football amateur régional.

Emmanuel Caron, quel est le climat actuel pour les arbitres de foot amateur ?

« Depuis le début de la saison, on en est à sept ou huit agressions et je n’ai simplement jamais vu ça. Parmi les dossiers que nous défendons, nous avons par exemple des dégradations sur véhicule personnel, crachats au visage, menaces de morts répétées, coups au visage. Et bien sûr tout cela ne tient pas compte des insultes que les arbitres endurent chaque week-end derrière les mains courantes. On a un vrai problème et cela ne touche pas forcément les plus petites divisions. Moi-même j’arbitre au niveau fédéral et il y a dix jours je me suis fait insulter de fils de p… par le joueur d’une équipe réserve professionnelle. En 13 ans d’arbitrage au niveau national, je n’avais jamais vu ça. »

Quelles solutions faut-il préconiser pour améliorer la situation ?

« Je ne pense pas qu’il y ait de solutions miracles, mais à un moment il faut arrêter de se retrancher derrières des problèmes sociétaux. Il faut agir, et pour le faire il faut qu’il y ait une prise de conscience collective sinon c’est la mort de notre sport. Le doublement des sanctions a été reconduit par la Ligue, c’est une bonne chose, mais il faut peut-être aller jusqu’à la radiation pure et simple pour les agresseurs. »

La prévention, cela ne marche pas ? .....

Lire la suite de l'Article sur
http://www.lavoixdunord.fr/84904/article/2016-12-05/face-aux-violences-des-arbitres-au-bord-de-la-crise-de-nerfs






0 commentaires: