vendredi, février 24, 2017

LFP - Les décisions de la Commission de Discipline du 23 février 2017

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , No comments



Réunie le 23 février 2017, la Commission de Discipline de la LFP a pris les décisions suivantes :



Deux matchs de suspension dont un match avec sursis
Bakary Soumaoro (LOSC), Jonathan Martins Pereira (EA Guingamp), Mario Balotelli (OGC Nice)

Un match ferme
Jorginho (AS Saint-Etienne)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 28 février 2017 à 0h00.
Alou Diarra (AS Nancy Lorraine), Florent Balmont (Dijon FCO)

22e journée : SC Bastia – SM Caen du 28 janvier 2017
Exclusion de M. Anthony Agostini, Directeur des Services Généraux du SC Bastia

La Commission inflige à Anthony Agostini une suspension de deux matchs ferme de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La suspension prend effet le mardi 28 février à 0h00.

21e journée : SC Bastia – OGC Nice du 20 janvier 2017
Comportement des supporters du SC Bastia : cris à connotation raciste envers le joueur Mario Balotelli, usage d’engins pyrotechniques et intrusion de supporters sur le bord du terrain

La Commission décide de sanctionner le SC Bastia du retrait d’un point avec sursis au classement et de prononcer la fermeture de la Tribune Est du stade Armand-Cesari pour trois matchs.

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 2, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 28 février 2017 à 0h00.
Joris Sainati (AC Ajaccio), Yoann Court (GFC Ajaccio), Guessouma Fofana (Amiens SC)

22e journée : Nîmes Olympique – RC Strasbourg du 27 janvier 2017
Exclusion de M. Laurent Boissier, coordinateur sportif du Nîmes Olympique
La Commission inflige à Laurent Boissier une suspension de deux matchs ferme de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La suspension prend effet le mardi 28 février à 0h00.