mardi, février 28, 2017

LUXEMBOURG - FOOTBALL : Laurent KOPRIWA, successeur de Alain HAMER ?...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments


Publié le 28/02/2017 - Doté d’excellentes notes depuis le début de saison, Laurent Kopriwa pourrait grimper en juin dans la catégorie 2 de l’UEFA, celle qui donne accès aux matches d’Europa League.

L’arbitrage grand-ducal s’était un peu résigné, en novembre 2010, à l’arrêt de carrière d’Alain Hamer, à ne plus avoir de sifflet capable de se hisser au niveau européen avant très, très longtemps. Ce garçon de 33 ans pourrait bien lui redonner le sourire plus vite que prévu, d’autant qu’avec les nouvelles réglementations internationales, c’est cinq arbitres luxembourgeois qu’il pourrait emmener dans ses bagages…

Sa prestation de dimanche après-midi, dans le choc de la 16e journée de DN entre la Jeunesse et Differdange, a montré qu’il avait franchi un cap. Sobre, capable d’aller dialoguer avec le sourire en compagnie de Carlo Weis pour apaiser les tensions nées d’un contact un peu rude le long de la ligne de touche, Laurent Kopriwa a justifié son nouveau statut, celui d’espoir sur le point de toucher le graal.

Bien que la commission d’arbitrage de l’UEFA œuvre dans la plus grande opacité («les classements sont tenus secrets», abonde Charles Schaack, le patron de l’arbitrage luxembourgeois), les appréciations reçues lors de ses dernières prestations en 2016 ne laissent guère place au doute : si Kopriwa reste bon lors de sa prochaine échéance, un tournoi de qualification élite U19, qui se déroulera du 22 au 28 mars et pour lequel il n’a pas encore reçu son affectation (il y a sept groupes possibles), alors il devrait postuler pour la catégorie 2.


La Belgique, un petit boulet au pied


Cette antichambre de l’élite, c’est le début du rêve. Elle permet entre autres de commencer à songer recevoir des rencontres de phase de poules d’Europa League, une perspective qu’on ne pensait plus envisageable pour un arbitre luxembourgeois avant très longtemps. D’ailleurs, même Alain Hamer, qui avait bénéficié d’appuis au sein de la Fédération française de football pour faire son trou en son temps, envisageait l’avenir de manière assez pessimiste au moment de sa retraite, il y a six ans. Il faut croire que cela pourrait aller plus vite que prévu....

Lire la suite de l'Article sur
https://www.lequotidien.lu/football/arbitrage-deja-un-successeur-pour-alain-hamer/