mercredi, juin 21, 2017

DISTRICT DE L'ISÈRE : Nicolas BROTONS, arbitre et CTDA ... l'interview d'un mordu de football :)

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , No comments


Publié le 21/06/2017 - Aujourd'hui nous vous proposons de faire mieux connaissance avec un arbitre, figure bien connue du football isérois, Nicolas Brotons. Interview....


Nicolas, peux-tu déjà nous présenter ton parcours en tant qu'arbitre :

J'arbitre depuis 13 ans et demi. J'étais en Ligue Méditerranée (district Rhone-Durance) avant de venir en Isère pour le travail il y a 5 ans. J'étais arbitre fédéral 4 (cfa-cfa2 comme arbitre central et 4ème arbitre en Ligue 2) l'année dernière, et j'ai été rétrogradé en Ligue (Honneur) pour seulement 1 point en fin de saison. Je viens d'être représenté au concours d'arbitre F4 ce week-end à Clairefontaine, pour tenter de remonter. Il faut être dans les 15 premiers sur 48 pour être reçu et pouvoir concourir sur le terrain la saison prochaine (où ils prendront les 6 à 8 meilleurs).

Tu as également évolué en tant que joueur ?

J'ai joué au foot depuis tout petit et jusqu'à mes 18 ans. J'étais gardien et surclassé en séniors en ligue Méditerranée. J'ai passé l'examen d'arbitre à 17 ans et j'ai continué à jouer et arbitrer en parallèle pendant 1 an. À l'époque, on m'avait dit qu'avec mes résultats et le potentiel que j'avais, j'avais plus de chance de progresser dans l'arbitrage qu'en restant joueur. En y repensant, je ne regrette pas ce choix car j'ai pu côtoyer des joueurs qui sont aujourd'hui pros (Lacazette, Ferri, Dabo, Rivière, Belhanda, Cabella, Ben Arfa, Benzema...), j'ai pu croiser de grands joueurs (Mandanda, Valbuena, Lucho, Maoulida...) et réaliser un rêve "être un jour sur un terrain avec Zizou" (lors de Grenoble United au stade des Alpes il y a quelques saison, comme assistant).

Quel est ton statut aujourd'hui au sein du district et de la ligue ?

Je suis aujourd'hui Conseiller Technique Départemental en Arbitrage au sein du District de l'Isère, et je m'occupe de la formation des arbitres du district et des candidats ligue, de leur suivi, de la détection, de la structuration et l'organisation de l'arbitrage en Isère, de la communication (dans les clubs, et au niveau scolaire et universitaire, dans les médias...)... Des missions très variées mais très intéressantes et enrichissantes. Cela me permet de rester au contact de "la base" et de transmettre mon expérience aux plus jeunes, et c'est toujours un plaisir de voir des jeunes que l'on a formé qui arrivent à gravir les échelons, c'est la plus belle des récompenses. C'est en quelques sortes le moyen de rendre à l'arbitrage ce qu'il m'a apporté depuis 13 ans.

Nicolas BROTONS dans son métier de CTDA...


Quels sont tes prochains objectifs ?

Remonter en fédérale et tout donner pour essayer d'aller le plus haut possible...et surtout n'avoir aucun regret, et continuer à prendre un maximum de plaisir quel que soit le niveau auquel j'évoluerai. D'un point de vue professionnel (en tant que ctda) mes objectifs seraient de changer les mentalités par rapport à l'arbitrage, et de pouvoir former un jour un jeune qui puisse aller plus loin que moi dans l'arbitrage...ce serait une fierté.


Source : METRO SPORTS





0 commentaires: