vendredi, mai 18, 2018

FFF - DISTRICT ESCAUT : Lettre aux Présidents des Clubs du District suite aux nombreuses violences et agressions sur les arbitres...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , ,


Publié le 18/05/2018 - Suite à la recrudescence des incivilités et des agressions sur les arbitres, le District Escaut a décidé de réagir par une lettre adressé à chaque Président des Clubs du District.

Mesdames et Messieurs les Présidents,

Nous sommes confrontés à une recrudescence d’incivilités de tous ordres au sein de notre District.

La question qui se dessine, est de savoir si le sport est facteur de violences ou s’il est le reflet de notre société ? Une société qui explose dans tous les sens…

La problématique qui se pose, c’est que l’enjeu prend trop souvent la place du jeu ….

En découlent des incivilités et plus encore des agressions verbales et physiques sur nos Officiels.

Ce phénomène devient de plus en plus fréquent et récurrent. Chaque semaine, la Commission de discipline recense au moins 1 voie de fait sur l’un de nos Arbitre et/ou Officiel. Le football est un jeu, et bien loin, très loin d’une guerre. Je m’insurge contre ces excès de violences, et ne peux les accepter.

Qu’adviendrait-il si demain nos Arbitres décidaient de ne plus honorer leurs désignations ? Pas d’Arbitres, pas de compétitions.

Ce n’est pas ce que je souhaite. Aussi afin d’endiguer ce fléau grandissant et latent, j’en appelle aux Présidents, aux Responsables, aux Educateurs de l’ensemble des Clubs à bien vouloir responsabiliser leurs licenciés en leur demandant de se mettre à la place des victimes, de les mettre en garde concernant leur devenir au sein du Club … ; de les aider à assimiler les règles de ce jeu populaire qui suscite très souvent tant d’enthousiasme et de passion exacerbée, celle qui conduit à des excès détestables et condamnables.

La protection de Notre football, passe par la lutte contre les dérives disciplinaires liées à l’évolution de la Société et des mentalités, de considérer l’Arbitre comme une personne chargée d’un service public, de respecter ses décisions et son pouvoir discrétionnaire ce qui ne signifie pas arbitraire.

La Commission de discipline ne supporte plus ces agissements contraires à l’éthique de Notre sport. Elle envisage de sanctionner les Clubs qui n’auraient pas bien assimiler ces recommandations, que des sanctions plus lourdes (lorsqu’il s’agira d’agressions caractérisées sur nos Arbitres) seront prononcées à l’encontre des Clubs ; outre les sanctions de référence, ils pourraient se voir retirer aussi des points au classement ce qui pénaliseraient fortement les Clubs qui n’auront pas su prendre les décisions qui s’imposent, à savoir se séparer des fauteurs de trouble.

Je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs en l’assurance de mes meilleurs sentiments sportifs.

Bien à vous,

Stefan ISLIC - Président du District Escaut de Football






Réactions :