vendredi, mai 11, 2018

FFF - FINALE DE LA COUPE DE FRANCE : l’arbitre falaisien Mikaël LESAGE s’en souviendra...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , , , , , ,


Publié le 11/05/2018 - L'arbitre falaisien a dirigé les débats entre le Paris Saint-Germain et Les Herbiers. Un grand moment qui fera assurément date dans son parcours sportif.


Mikaël Lesage se souviendra de ce mardi 8 mai 2018. Le Falaisien a dirigé la finale de la Coupe de France de football entre le Paris Saint-Germain et Les Herbiers. Si la rencontre apparaissait déséquilibrée entre le champion de France et un club qui lutte pour son maintien en National, soit le niveau 3, ce ne fut pas vraiment le cas au tableau d’affichage avec un score final de 2 à 0.


Mikaël Lesage se souviendra de cet événement au Stade de France : l’ambiance, le cérémonial avec la présentation des joueurs au président de la République, Emmanuel Macron.

Il a fait lui-même la présentation de ses assistants au chef de l’État. Il y a eu la Marseillaise. En fin de rencontre, Mikaël Lesage est allé chercher sa médaille et a même glissé quelques mots à un ancien chef de l’État, Nicolas Sarkozy.

Benoit BASTIEN, Hakim BEN EL HADJ, Mikaël LESAGE, Frédéric HEBRARD, Huseyin OCAK et Jérôme BRISARD

Recours à l’assistance vidéo

Sur le match proprement dit, tout s’est globalement bien passé pour l’arbitre falaisien qui a beaucoup laissé jouer.

Il a sorti un carton jaune au Parisien Lo Celso au quart d’heure de jeu et un autre tout aussi mérité au portier herbretais Pichot pour avoir touché le pied de Cavani dans la surface de réparation.

Ce fut un penalty logique accordé aux Parisiens à moins de 20 minutes de la fin. Le Falaisien aurait peut-être pu en siffler un autre dans la foulée, Rabiot étant pris en « sandwich » par deux défenseurs.

Le fait du match fut le recours à l’assistance vidéo sur le but de M’Bappe à la 50e minute. Mikaël Lesage refusa finalement le but pour une faute de main de Marquinhos.



Des consultants à l’Équipe 21 ont débattu sur le sujet, observant qu’il aurait pu accorder ce but, un joueur vendéen ayant fait une faute sur le défenseur parisien qui déboucha sur la main. Ils n’étaient toutefois pas tous d’accord, Eric Blanc donnant raison à Mikaël Lesage.....

Lire la suite de l'Article sur






Réactions :