mercredi, juin 17, 2020

ACTUALITÉS - SUÈDE : Un arbitre international suédois accusé de racisme est suspendu jusqu'à nouvel ordre...

Par Eric WIROTIUS-BELLEC archivé dans , , , , , , ,


Publié le 17/06/2020 - Sur fond d'une actualité brûlante, une affaire de racisme fait actuellement grand bruit en suède et plus particulièrement dans le monde du football. Les protagonistes en présence : l'arbitre Martin STRÖMBERGSSON et le gardien de but du Östersund FK, Aly KEITA. Le second reproche et accuse le premier d'avoir, lors de la rencontre contre le GIF Sundsvall, eu des propos à caractère raciste. 



Match de 2019... Aly Keita a choisi de garder pour lui le commentaire raciste, mais ce lundi il a pris la parole.

- Un juge m'a dit la saison dernière que je devais arrêter de parler et revenir au but pour qu'ils puissent me lancer des bananes, explique Keita dans le podcast, qui est reproduit par l'Expressen.

L'homme de 33 ans est né en Suède et y a vécu toute sa vie, mais a des racines en Guinée.



- Il s'est excusé par la suite et a dit que ce n'était pas prévu. J'ai dit à l'arbitre que c'était très raciste et que ce n'était pas quelque chose que je permettais. Je pensais que c'était complètement ahurissant qu'un arbitre dise quelque chose comme ça. Il m'a fallu un certain temps avant de comprendre ce qu'il disait, mais plus tard, je suis devenu très en colère, raconte Keita.

L'affaire se développe dans le journal, et KEITA dit que l'arbitre l'a emmené dans son vestiaire après le match où il a regretté et a donné un câlin au joueur. Quelque chose que Keita pensait être bien fait, mais:

- Je ne veux pas que d'autres personnes à la peau foncée vivent ce que j'ai vécu. Personne ne devrait avoir à vivre une telle expérience, que ce soit sur le terrain ou en dehors, explique Keita au journal.

L'Expressen a parlé à l'arbitre, lequel regrette et pense que ce n'était qu'une blague qui a été mal interprétée.

- Je savais une fois que j'avais dit que c'était mal. Cette pénalité est une vieille blague de Gävleborg utilisée contre les gardiens de but, ça n'a rien à voir avec sa peau foncée, explique le referee.

- J'étais complètement anéanti après l'avoir dit. C'était complètement faux. Il a été important pour moi de m'excuser. Je suis vraiment désolé, c'était complètement faux, dit l'arbitre au journal.

Le directeur de la presse d'Östersund, Niclas Lidström, a déclaré à Expressen que les propos adressés au gardien était une surprise pour eux, car il ne l'avait jamais dit auparavant.

- C'est terrible et ne devrait pas se produire naturellement. J'ai parlé un peu à Aly et nous le soutenons évidemment complètement.

Le responsable de la presse déclare en outre que c'est totalement inacceptable et que le club présentera aux joueurs qu'il est important qu'ils le reprennent avec le club si quelque chose de similaire se reproduit.

Martin Strömbergsson devait arbitrerla rencontre Östersund / Sirius ce jeudi, mais lundi, le juge en chef Stefan Johannesson a déclaré qu'il le dé-convoquait après que l'incident ait été connu.

Pour l'agence de presse TT, il a également déclaré que Martin Strömbergsson n'officierait plus sur aucun match tant que l'affaire n'aurait pas été examinée.

- C'est clairement inacceptable. J'aurais aimé le savoir il y a un an, et pas quatre heures auparavant. J'aimerais qu'il y ait eu un examen il y a un an afin que nous puissions clarifier cela directement. Nous devons le faire maintenant et dans l'urgence. C'est évidemment inacceptable. Toute forme de discrimination est totalement inacceptable, déclare Johansson.

Source : Tv2



















Réactions :