jeudi, juillet 07, 2016

EURO 2016 - M6 : Le duo BALBIR / FERRERI se fait plaisir en raillant Jonas ERIKSSON...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , , , No comments


Publié le 07/07/2016 - Mais quelle mouche a piqué les deux commentateurs de M6, en début de retransmission du match PORTUGAL / PAYS DE GALLES. Quels sentiments les animaient lorsqu'ils se sont livrés au lynchage médiatique de l'arbitre suédois Jonas ERIKSSON, et surtout pourquoi faire cela, dans quel but ?
Au panthéon des commentateurs compétents et intègres, je ne placerais pas en tête de peloton le duo BALBIR/FERRERI qui a montré hier soir les limites de ses compétences journalistiques et son esprit partisan (si cher à Denis BALBIR), pour nous livrer des informations et surtout des conclusions sortis du chapeau des Marx Brothers.

La Finale de l'EUROPA LEAGUE c'était il y a plus d'un mois. Oui l'arbitre a commis des erreurs lors de cette rencontre. Oui, il n'est qu'un homme, au même titre que les joueurs. Franchement pourquoi faire une fixette sur l'arbitre en ce début de match. Sinon, on pourrait parler également des passes ratées de RONALDO, des manquements défensifs de l'équipe du Pays de Galles et chacun aurait alors sa version, et cela ne ferait pas avancer le schmilblick pour autant. Pour ma part, j'ai connu des entames de match d'une autre classe...

Mais l'intervention du duo de M6 ne se borne pas à cela, puisque quelques minutes plus tard, ils remettaient le couvert en mettant en doute le talent et les capacités de Jonas ERIKSSON à arbitrer une demi-finale, et jugeaient sa désignation comme purement politique. Alors là, il faudra m'expliquer en quoi la désignation de l'arbitre suédois est POLITIQUE. J'ai beau retourner le problème dans tous les sens, je ne vois là que des arguments montés de toute pièce et sans fondements, sauf celui de meubler l'antenne par des commentaires destinés à jeter le trouble dans l'esprit des téléspectateurs.

Déçu, oui déçu par tant de haine de la part de commentateurs que je pensais plus intelligents et plus sensés.

Thierry GILARDI (paix à son âme) doit se retourner dans sa tombe, lorsqu'il entend les commentaires d'aujourd'hui, toujours plus prompts à faire du buzz ou à provoquer, plutôt que d'informer de manière simple et pédagogique... comme il savait si bien le faire.

Le ton et l'exubérance de commentateurs qui donnent la chair de poule à tous ceux qui écoutent, qui encensent les uns sans enterrer les autres, qui font vivre chaque seconde d'un match à 100%...  ça n'est pas donné à tout le monde ... ça s'appelle le talent et le professionnalisme ... et ça non plus, ça n'est pas donné à tout le monde.

Eric - ARBITREZ-VOUS





0 commentaires: