dimanche, septembre 25, 2016

LIGUE 1 - MONACO / ANGERS : Stéphane MOULIN incapable d'analyser une décision arbitrale...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments


Publié le 25/09/2016 - L’entraîneur du SCO d’Angers Stéphane ne décollerait pas après la défaite de son équipe à Monaco (2-1)  samedi lors de la septième journée de Ligue 1. Un match marqué par un but angevin refusé pour hors-jeu alors que l’arbitre de touche n’a pas levé son drapeau....
Et alors ? Après tant de temps passé dans le football, Stéphane MOULIN n'aurait jamais vu cette scène... Moi si, et de nombreuses fois. D'ailleurs, qu'est ce qui différencie cette scène, de celle du match LYON / BORDEAUX où cette fois-ci Ruddy BUQUET accorde un but, alors que pour le coup son assistant Guillaume DEBART a signalé un HORS-JEU ? Rien du tout. Dans les deux cas, après consultation de son assistant aux oreillettes et les explications données et échangées, l'arbitre décide de prendre la décision qu'il juge la plus adaptée à la situation présente.




Dans ce cas ci, il s'agissait de savoir si le ballon n'avait pas été dévié volontairement par un défenseur sur l'attaquant en position de Hors-jeu. Après échanges, les arbitres ont décidés que l'attaquant angevin était bel et bien Hors-jeu, et après consultation de Matthieu LOMBART, Jérôme MIGUELGORRY a donc invalidé le but.

Je ne vois vraiment en quoi ceci est HONTEUX ou HORS-NORME... C'est le but des oreillettes, et Stéphane MOULIN comme la plupart de ces collègues, devrait être content que l'arbitre ne prenne pas une décision qui va à l'encontre du règlement, même si elle ne fait pas les affaires de son club... Mais pour cette dernière partie, c'est un peu plus dur à avaler, quand on est tributaire du "résultat à tout prix".

Alors après la tirade sur le pauvre Club d'ANGERS qui selon lui fait partie des petits, sur les arbitres qui doivent être sanctionnés... je lui laisse la liberté de s'exprimer comme il l'entend, mais c'est un peu fort de dire qu'il n'aura jamais d'explication, alors que la DTA autorise les entraineurs à se rendre aux vestiaires des arbitres à la fin de la rencontre pour y recevoir des explications... Mais, ces explications l’intéressent-ils vraiment ?

Eric - ARBITREZ-VOUS







0 commentaires: