lundi, octobre 23, 2017

LIGUE 1 - #OMPSG : Les réactions de Bruno DERRIEN et Philippe MALIGE sur les propos de Kylian MBAPPÉ...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , , , , , , , , No comments


Publié le 23/10/2017 - LEVÉE DE BOUCLIERS - Passé au travers de son premier OM-PSG (2-2), Kylian Mbappé était très remonté envers l'arbitrage après la rencontre. Le Parisien a évoqué de possibles sanctions contre les arbitres lorsque ceux-ci commettent une erreur. LCI a contacté les deux anciens arbitres de Ligue 1 Bruno Derrien et Philippe Malige pour recueillir leurs réactions.


Les mots de Kylian Mbappé font jaser. Très peu en vue dimanche au Vélodrome, lors du nul arraché par le PSG face à l'OM (2-2), le tout frais "Golden Boy 2017" a fait parler de lui ces dernières heures pour ses propos sur l'arbitrage. Sanctionné d'un carton jaune pour avoir réclamé avec un peu trop de véhémence un penalty sur une main d'Amavi dans la surface, le Parisien est monté au créneau et a tiré à boulets rouges sur l'arbitre, Ruddy Buquet, "pas au niveau".



"Il faut que les arbitres se mettent au niveau. Aujourd'hui, le problème, c'est qu'il n'a pas été au niveau comme nous. (...) On ne peut pas discuter avec eux, on a l'impression qu'ils sont supérieurs à nous et c'est un problème, a-t-il lâché après coup. C'est un problème, mais je pense qu'il y a une commission qui pourra régler ça. On a un joueur qui a été sanctionné (Neymar, ndlr) et l'arbitre a fait une erreur. Donc, pourquoi les arbitres ne pourraient pas être sanctionnés aussi ?"



"S'il fallait suspendre tous les arbitres, il n'y en aurait plus beaucoup"
Bruno DERRIEN, ancien arbitre international

D'éventuelles sanctions qui font grincer les dents. "S'il fallait suspendre tous les arbitres, il n'y en aurait plus beaucoup", a réagi l'ancien arbitre international Bruno Derrien, joint par LCI. "Sachez qu'ils font déjà l'objet d'un suivi. Ils sont évalués. Ils reçoivent une note, sont intégrés dans un classement et font face à une remise en cause perpétuelle. Il peut ainsi y avoir des sanctions, sauf qu'elles ne sont pas médiatisées. Ils peuvent être rétrogradés. Il est aussi arrivé qu'un arbitre soit mis au repos, non pas parce qu'il a oublié de siffler un hors-jeu ou un penalty mais parce qu'il est en méforme ou dans une mauvaise passe."


Ancien arbitre de Ligue 1, Philippe Malige a fait part à LCI de sa méfiance vis-à-vis de ces interviews d'après-match, lors desquelles "les joueurs parlent sous le coup de l'énervement et de la frustration". "Mbappé aurait toutefois pu s'abstenir", a-t-il jugé. "On ne sanctionne pas un joueur qui manque une occasion toute faite, alors pourquoi irait-on sanctionner un arbitre qui essaie de faire de son mieux ? Et puis, quoiqu'il en soit, ça n'excuse pas le geste que Mbappé a eu envers Ruddy Buquet, qui fait partie des arbitres facilement ouverts au dialogue. Même si on ne peut pas passer son temps à discuter."

Les cas Mbappé et Neymar à la loupe

S'il a reconnu que la main d'Amavi dans la surface "méritait clairement" un penalty, Philippe Malige a aussi estimé que son confrère avait bien géré le cas Kylian Mbappé. Le joueur parisien, énervé suite à cette faute non sifflée, avait contesté ardemment la décision allant jusqu'à toucher l'arbitre. "Cela aurait pu valoir plus qu'un jaune mais l'arbitre a tenu compte du contexte. Il n'a pas voulu en rajouter et suivre bêtement le règlement à la lettre. C'est une certaine forme d'intelligence de la part de Ruddy." "Il n'y a pas d'agressivité dans le geste de Mbappé. Certes, il lui prend le bras mais il ne l'a pas poussé", a abondé Bruno Derrien. "Il a l'habitude ces matches-là, poursuit-il à l'adresse de son collègue. Il a acquis une maturité et une expérience sur le terrain."

Autre décision reprochée à Ruddy Buquet par Mbappé : l'exclusion de Neymar. Déjà averti, le Brésilien s'est laissé aller à un geste d'humeur sur Lucas Ocampos en toute fin de match, lui valant d'être renvoyé directement aux vestiaires. "Pour moi, il n'a pas eu le choix", a assuré Philippe Malige. "Je veux bien tout entendre et tout comprendre mais un joueur de son statut doit se contenir. Messi prend aussi beaucoup de coups mais il ne s'est pas rebiffé comme l'a fait Neymar." Même son de cloche du côté de Bruno Derrien, pour qui la star du PSG "n'a pas à réagir comme ça". "Le carton rouge était inévitable."


Et de conclure, tous les deux d'une seule voix, avec ce message à tout ceux qui rejettent leurs maux sur l'arbitrage :

"On gagne toujours sur ses propres mérites, on perd toujours par la faute des autres."

Source : LCI

 






0 commentaires: