samedi, mai 14, 2016

FFF - NATIONAL - STRASBOURG / AMIENS : Des propos outranciers de Jacky DUGUEPEROUX ...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 14/05/2016 - Dans cette rencontre décisive pour la montée directe en LIGUE 2, le club du RCA STRASBOURG pouvait dès ce soir fêter son accession. Un petit point suffisait en effet au club alsacien pour valider son ticket à l'échelon supérieur.

Ils ont poussé (pas assez), ils ont tenté (pas toujours), ils n'ont pas gagné... et ça... Oui, tout ça serait ÉVIDEMMENT de la faute à Karim ABED qui officiait hier soir à la MEINAU.

Je n'assistais pas au match, je n'ai donc pas d'avis à donner sur l'arbitrage, ni d'ailleurs sur la tactique des deux équipes et encore moins sur les raisons de l'échec de STRASBOURG à domicile face à la vaillante équipe amiénoise. 

Ce que je dénonce ici, ce sont les propos outranciers de Jacky Duguépéroux à l'encontre de l'arbitre.

Je cite : "« Je n’ai même pas de colère, je suis KO debout. Tout le monde est venu faire la fête et j’avais prévenu hier (jeudi), que le foot ce n’est pas comme ça. Et cela s’est vérifié dans les quinze dernières secondes. C’est une bonne leçon pour ceux qui ne le savaient pas. C’est cruel, c’est un manque de chance, on n’a pratiquement jamais été en danger et on est tombé sur un arbitre… Ce n’est pas lui qui nous fait perdre, mais il a pourri le match. Il nous avait déjà pénalisé (par le passé), il ne doit pas aimer l’Alsace. Les joueurs, eux, se demandent si c’est arrivé. On va remonter le moral des troupes car il n’y a pas lieu de les accabler ».

Pauvre football, que celui qui, incapable de faire sa propre auto-critique, balance sur les autres son courroux et les raisons d'une défaite amère certes, mais réelle. Moi aussi, je suis KO debout devant tant d'excuses bidons...
"J'avais prévenu" dites-vous, mais prévenu de quoi, de qui ... le football n'est pas une science exacte, on ne peut pas dire avant match "il faut garder les pieds sur terre, avant de s'envoler"... et ne pas s'en donner les moyens pendant la rencontre.

"Tout le monde est venu faire la fête"... c'est très bien, et c'est également comme ça que je conçois le football. Mais pas à n'importe quel prix, et surtout pas en changeant les règles et les sanctions, sous prétexte qu'on est à domicile... et qu'on est venu faire la fête...

 "...on est tombé sur un arbitre… Ce n’est pas lui qui nous fait perdre, mais il a pourri le match. Il nous avait déjà pénalisé (par le passé), il ne doit pas aimer l’Alsace."

Si ce n'est pas lui qui vous a fait perdre.... pourquoi alors ce discours de fin de match sans queue ni tête. "Il a pourri le match..." Alors si je comprends, au prétexte que le club de STRASBOURG joue à domicile, qu'il est venu faire la fête, il aurait fallu qu'il n'expulse pas Felipe Saad pour annihilation d'une occasion manifeste de but, et qu'il ne vous renvoie pas dans les tribunes pour votre conduite au bord du terrain. Effectivement le football, c'est pas comme ça ! Ce n'est pas celui qui crie le plus fort qui gagne, et ce n'est pas non plus celui qui fait des déclarations de ce genre à la fin des rencontres qui a raison.

Vos propos n'ont à mon avis qu'un seul but : Ne pas décevoir votre public et ne pas remettre vos choix tactiques et la prestation de vos joueurs en question... Faire le procès de l'arbitre est tellement plus simple et facile, qu'il n'en faut pas plus pour vous pour... "qu'il n'aime pas l'Alsace"... c'est vraiment n'importe quoi !! Avez-vous oublié que l'équipe d'Amiens est troisième du championnat de NATIONAL ?...

Autre son de cloche, chez Christophe Pelissier, entraîneur d’Amiens : «C’est un scénario extraordinaire pour nous, cruel pour Strasbourg mais je ne suis pas inquiet pour eux car ils seront en L2 l’an prochain. Cette victoire va au-delà de nos espérances, et notre objectif en venant ici était de rester en vie (pour l’accession en L2). L’expulsion (du défenseur strasbourgeois Felipe Saad, 52e) change le match mais j’avais dit à mes joueurs de tenir le plus longtemps possible car je pensais que les Strasbourgeois pourraient, en fin de match, avoir peur de conclure. Et cela s’est passé comme ça. C’est un hold-up oui mais c’est le football. Parfois, c’est contre nous, ce soir, c’est pour nous.»


A deux journées de la fin, je vous souhaite de retrouver rapidement votre meilleure forme et de monter en LIGUE 2. Le public strasbourgeois le mérite, comme vous et comme l'ensemble de votre équipe et du staff.

Vous y retrouverez certainement l'année prochaine, Karim ABED arbitre de LIGUE 2, qui se fera un plaisir de vous démontrer à nouveau qu'il est un bon arbitre et qu'il ne craint pas lui... de prendre ses responsabilités.

Eric - ARBITREZ-VOUS







0 commentaires: