mercredi, juillet 06, 2016

FFF - Rémy RASCLARD : Un arbitre dans toute sa sérénité...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , No comments


Publié le 06/07/2016 - Après Mickael LELEU, un arbitre savoyard qui avait dit beaucoup de bien du Football Entreprise et que nous avions présenté au mois de Mai, nous laissons aujourd’hui la parole à un arbitre marseillais, supporter paisible de l’OM.

Cette sérénité et ce calme peuvent apparaître curieux et en déphasage avec la chaleur et l’exubérance traditionnellement de mise près du vieux Port. Est-ce le fait d’avoir été gardien de but dans sa jeunesse, un poste qui nécessite, certes, un brin de folie mais surtout du recul, de la rigueur et du calme ? En tous cas, ce sont là quelques-unes de ses qualités qu’il s’emploie à mettre en avant lorsqu’il arbitre en CFA/CFA2.

Remy RASCLARD fait partie de ces arbitres qui savent et qui souhaitent s’appuyer sur le jeu, sur les joueurs, les arbitres-assistants tout en gardant son indépendance de jugement et de comportement.

Nous l’avons attentivement mais modestement observé lors d’un match de Championnat National Football Entreprise de début 2016 sur le terrain d’OCANA en Corse, et après avoir discuté avec lui lors de réception corse d’après-match, nous avons été convaincus de l’intérêt qu’il y avait à réaliser un entretien sur son parcours pour mieux le faire découvrir.

Entre deux rendez-vous professionnels avec son entreprise PN-SYSTEM qu’il manage et son activité au sein de l’UNAF (Union Nationale des Arbitres de Football (section Méditerranée : http://mediterranee.unaf-arbitres.com/), Il a amicalement répondu à nos questions.


Quel est votre âge et votre situation familiale ?

32 ans, célibataire. Sans enfant.

Vous souvenez vous de votre premier match officiel avec un sifflet ? Avez-vous décidé tout seul de choisir cette voie ou quelqu’un vous a t-il guidé ou ‘’poussé’’ ?

Le souvenir est toujours vivace surtout que le premier n’a jamais eu lieu en raison de l’absence des deux équipes. Je garde donc un excellent souvenir du deuxième !
J’ai décidé seul de me lancer, guidé ensuite par mon Président de club auquel j’appartiens sur Marseille, la JS St Julien.


Lire la suite de l'article sur
http://www.unfe.fr/index.php/archives/actualites/108-remy-rasclard-un-arbitre-toute-en-serenite






0 commentaires: