lundi, janvier 23, 2017

LIGUE 2 - NIORT / AMIENS : Yohann ROUINSARD reconnaît son erreur...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments


Publié le 23/01/2017 - Niort a battu Amiens ce vendredi soir lors de la 21ème journée de Ligue 2, et la Presse Régionale picarde s'enflamme et se déchaîne contre l'arbitrage de Yohann ROUINSARD, coupable à ses yeux d'avoir exclu le mauvais joueur lors de la faute de main ayant entraîné à la 8ème minute le pénalty pour Niort.
Alors que s'est-il exactement passé ce vendredi soir à Niort...VIDÉO Serge !!







LIGUE 2 - NIORT / AMIENS - 20 janvier 2017 par arbitrezvous

Yoann ROUINSARD a reconnu, après le match, qu’il s’était trompé de joueur en expulsant Fofana, dès la 8e minute, plutôt que Lefort, auteur d’une main dans la surface. Ne sachant pas qui avait fait main, il a demandé à Monconduit de dénoncer le joueur mais le capitaine amiénois a refusé et M. Rouinsard a appliqué le règlement en expulsant, au hasard, Fofana. Quant à la réserve technique posée par le capitaine de l’ASC, elle a très peu de chance d’aboutir car cela aurait dû être fait dès le premier arrêt de jeu, avant le premier penalty, même si un dirigeant amiénois affirme qu’elle a été posée avant et après le penalty. (Source : Le courrier Picard)

Dès lors on peut donc en tirer la conclusion que de toute façon l'équipe d'Amiens aurait terminé le match à dix, même si ce n'est pas le bon joueur qui a été exclu, et que si le capitaine d'Amiens avait aidé l'arbitre plutôt que le contraire, on en serait pas là. 

Concernant la réserve, c'est un droit absolu pour les équipes de pouvoir poser une réclamation à l'arbitre lorsqu'ils considèrent que la décision prise n'est pas la bonne. Sauf que dans ce cas, outre le fait qu'elle ait été posée peut-être trop tard, il s'agit non pas d'une faute technique mais d'une erreur administrative, pour laquelle le match n'a pour ainsi dire aucune chance d'être rejoué, sauf à disculper le joueur exclu et à sanctionner le véritable fautif.

Yohann ROUINSARD a reconnu son erreur, il ne peut pas faire plus vis à vis du Club d'Amiens. Le résultat aurait-il été différent, sans cette erreur de personne... Nul n'est voyant en la matière et ne peut l'affirmer. En attendant cela n'empêche pas le capitaine amiénois Thomas MONCONDUIT de fantasmer sur la sempiternelle théorie du complot : "« J’ai posé une réserve sur le carton rouge de Guessouma car il est derrière le tireur quand l’action se déroule. L’arbitre met le rouge puis il nous demande qui a fait la main et si on ne se dénonce pas, il dit qu’il met rouge au capitaine. Je lui dis de me mettre le rouge puis il réfléchit et il dit qu’il met le rouge à notre Nº8 (Fofana). On lui dit que ce n’est pas lui et qu’on n’allait pas se dénoncer parce qu’il ne savait pas qui c’était. Je pose donc une réserve. Il n’a pas vu qui a fait la main et il n’est même pas sûr qu’il y ait main. (…) Moi non plus, cela va tellement vite. Je pense qu’on dérange et qu’on paie ce que Kamara a fait contre Strasbourg. Les arbitres n’ont pas vu ce qu’il s’est passé et on le paye. Sur le penalty retiré, c’est pareil. Il dit que Régis avance de deux mètres avant le tir. Deux mètres ! C’est rageant et j’ai l’impression qu’il fallait un but contre nous. »

A noter tout de même, outre la bonne réaction de Yohann ROUINSARD qui n'a pas cherché d'excuses, contrairement à d'autres acteurs... et également les paroles du coach d'Amiens en Conférence d'après-match qui apparemment cherche plutôt à apaiser l'affaire.

Eric WIROTIUS - ARBITREZ-VOUS