dimanche, juin 25, 2017

FFF - Mikaël LESAGE : Une saison aboutie et une grande envie de continuer....

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , No comments


Publié le 25/06/2017 - Le Falaisien, qui figure dans le Top 10 des arbitres professionnels, a vécu ces derniers mois l’expérimentation de l’assistance vidéo.


À l’heure du bilan de la saison 2016-2017, Mikaël Lesage ne cache pas sa satisfaction. « C’est sans aucun doute ma saison la plus aboutie. C’est sûrement grâce à la professionnalisation ». En effet, le Falaisien est passé dans une autre dimension. Intégré au Top 10 des arbitres français l’été dernier, il s’est senti complètement épanoui.

En tout cas, cela lui donne franchement envie de continuer.

    "J’avais un contrat de deux ans, il me reste donc encore un an. Pour l’exercice à venir, je souhaite renouveler mon contrat qui s’étalera entre un et trois ans. Durer, durer, durer… tant que physiquement et mentalement je serai au top, je continuerai."

Le quadragénaire a vécu un changement profond sur les plans personnel et professionnel. « Une semaine sur deux, entre fin août et fin mai, j’étais au centre technique de Clairefontaine. J’avais un mi-temps à la Ligue. C’était le lundi et le mardi. Le reste du temps, j’étais à Clairefontaine ou en observation. Les temps de préparation se sont révélés très importants d’un point de vue technique comme d’un point de vue physique. Quand on est à Clairefontaine, on a deux entraînements par jour. On a beaucoup de séances vidéos et d’entretiens individuels. Il est aussi question du débriefing des matchs précédents ».

 Une préparation plus pointue et exigeante


Tout cela se fait avec Pascal Garibian, directeur technique de l’arbitrage français, Bertrand Layec manager général de l’arbitrage ou encore Laurent Duhamel, manager de l’arbitrage en Ligue 1.

    "Nous avons deux préparateurs physiques à disposition. Nous suivons également des cours d’anglais par groupes de 5 ou 6 mais aussi individuellement. Nous utilisons les outils vidéos."

Il y a une analyse technique poussée sur les futurs clubs que les arbitres vont diriger. « On observe les tactiques de jeu, les systèmes employés par les équipes. Avec les moyens technologiques, c’est très riche comme le partage en commun. Il y a une unité de groupe qui s’est formée ».

Les débuts de l’assistance vidéo


Pour Mikaël Lesage, pas de doute. « J’ai le sentiment d’avoir franchi un cap, notamment dans l’approche des rencontres même si sur le plan athlétique, je me suis toujours senti bien. Le fait que la préparation soit plus pointue et exigeante, cela amène à élever le niveau. Il y a une gestion mentale très importante à prendre en compte, la gestion émotionnelle, la gestion de l’événement, la gestion liée au stress et à l’environnement ».

Mikaël Lesage a apprécié d’autant plus cette saison qu’il a goûté à l’assistance vidéo. Celle-ci en est au stade des essais et de l’expérimentation, jusqu’à l’été 2018.



    "On est une dizaine à travailler dessus. L’apprentissage est très intéressant. L’idée est vraiment de corriger une erreur d’arbitrage évidente. L’arbitrage vidéo doit apporter quelque chose. J’y suis favorable, dans un cadre bien défini. Certains pays ont même décidé de franchir le pas dès la rentrée, les Italiens, les Portugais."

La vie d’arbitre professionnel s’est soudainement accélérée. « Ce qu’on a vécu en un an, la professionnalisation et l’assistance vidéo, c’est une évolution et même une révolution. J’abordais ce contrat pro avec envie et impatience, dans le but d’améliorer mes performances, eh bien c’est vraiment une grande satisfaction. J’en ai retiré un bénéfice total dans la qualité de mes prestations et de ma préparation.

Lire la suite de l'Article sur
https://actu.fr/normandie/falaise_14258/le-falaisien-mikael-lesage-vit-fond-nouvelle-ere-larbitrage_6254983.html






0 commentaires: