jeudi, juin 29, 2017

FOOTBALL - BRÉSIL : Un arbitre sort son arme de service pendant une rencontre [VIDÉO]...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , No comments


Publié le 29/06/2017 - Officier de police au civil, un arbitre amateur a voulu procéder à l'arrestation d'un joueur qui l'avait bousculé. Il en a été empêché et risque deux ans de suspension.


La scène, surréaliste, s'est produite au Brésil dans un match de ligue régionale amateur à Passos, dans l'état de Minas Gerais. Cette rencontre opposait l'Industrial d'Itaú de Minas à l'Oriente de Passos.

Camilo Eustaquio De Souza, l'arbitre de la rencontre, est officier de police au civil. Après avoir accordé un penalty plutôt généreux à l'équipe d'Oriente, il a été violemment pris à partie et même frappé par un joueur de l'Industrial, un certain Marcos Lopes Vieira.

Ni une ni deux, l'arbitre a couru jusqu'au banc de touche et a farfouillé dans son sac de sport avant d'en sortir... son arme de service! Son flingue à la main, il est reparti en direction de l'attroupement des joueurs.


Il a été empêché d'arriver jusqu'à eux par un de ses juges de touche, qui a réussi à le convaincre de ne pas aller plus loin. Pris de panique, le joueur qui l'avait bousculé était entretemps allé se cacher dans un vestiaire du stade Starling Soares de Passos, en passant par dessus les barrières du stade.

L'arbitre De Souza a été dénoncé pour abus de pouvoir, mais il continue de clamer que son attitude était parfaitement adéquate: «Mon action n'était pas exagérée, c'est le comportement du joueur qui l'était, a-t-il expliqué. Pour ma part, j'étais responsable de ce match, et pour garder les choses sous contrôle, j'ai pris la décision d'agir en tant qu'officier de police et d'aller arrêter une personne qui m'avait agressé.»

Pas sûr que tout le monde soit du même avis. L'arbitre-justicier risque une suspension de deux ans.

C'est la seconde fois en 2 ans, qu'un tel fait se produit au Brésil : Voir article du 29/09/2015

Source : LE MATIN






0 commentaires: