jeudi, septembre 14, 2017

AFAF HAUTE-GARONNE : Droit de Réponse d'Anthony MAZZOTTA...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , No comments


Publié le 14/09/2017 - Suite au Communiqué de l'AFAF NATIONAL paru hier, Anthony MAZZOTTA (ex-Président de l'AFAF HAUTE-GARONNE) a démandé un Droit de Réponse que je publie ci-après :
Bonjour Anthony, tu as demandé à prendre la parole suite au diverses déclarations qui ont eu lieu ces dernières 48 heures. Peux-tu nous expliquer ta démarche ?


Tout à fait Eric, en Juin 2016, nous avons monté un bureau de l'A.F.A.F dans la Haute-Garonne, bureau qui a été reconnu immédiatement et même avant sa création par le Président actuel de l'A.F.A.F avec lequel nous avons eu une bonne vingtaine de contacts téléphonique et une réunion de création, où il été présent devant une dizaine de témoins... Nous avons même été invité pour un match de l'équipe de France de Football par l'A.F.A.F National... Il a peut-être oublié (rires).

Ensuite j'ai été convié à la réunion du comité directeur national de l'A.F.A.F ouvert aux présidents des sections Départementales et Régionale fin 2016. Mais également section départementale « hôte » du Congrès National Electif de Mai 2017 auquel j'étais candidat pour intégrer le Comité Directeur National. Je pensais naïvement que l'A.F.A.F pouvait proposer une vision différente aux arbitres et une diversité dans l'offre associative. Un an après je suis déçu !


Déçu ? Pourquoi ?

Car je vois les agissements, les écrits, la non remise en question de ses dirigeants dans la nécessaire obligation de ne parler que d'une seule voie si l'on veux être entendu. La nécessité d'être transparent, honnête et sincère dans sa gestion. D'avoir une égalité des chances mais également des droits des adhérents. Je ne suis pas convaincu après mon exercice de l’efficacité de l'offre qui serait éventuellement faite ! En 2017 si on ne comprends pas que les intérêts personnels ne doivent plus prospérer, mais que l'intérêt commun prime sur tout il faut prendre sa retraite ! Les belles phrases sa suffit !

J'ai donc pris contact en mai 2017 avec l'U.N.A.F pour savoir comment nous pourrions nous réunir.

Je tiens à souligner le grand professionnalisme de son Président Jean-Jacques DEMAREZ et de Lionel VIGUES membre du CDN de l'U.N.A.F avec qui nous avons eu des échanges et un travail pour les arbitres productif. Nous sommes rapidement tombé d'accord.


Au final, on vous reproche beaucoup de choses à en croire le communiqué de l'A.F.A.F National ?


Il est très étonnant de publier un communiqué qui est un ramassis de mensonges et de fausses accusations. Nous avons travaillé dans l'intérêt de l'arbitrage durant un an ensemble, je garde précieusement les différents échanges écrits que j'ai pu avoir au sujet de l'A.F.A.F et de sa gestion... Y compris avec son Président actuel. Je suis assez étonné de ses trous de mémoire...(rires) Je ne peux le créditer que sur le coup de la colère mais je suis forcément interloqué que l'on puisse critiquer sans vergogne des bénévoles qui ont agit dans l'intérêt de l'arbitrage et de la protection des arbitres. Cela montre l'estime que certains portent à leurs représentants.... Et qu'il faut avoir le sang froid quand on représente une association, mais également une fédération pour laquelle on a un mandat.


As tu un message à faire passer ?

Pas forcément, nous avons communiqué et toujours resté sur une ligne directrice droite qui été le bien et la sécurité de nos adhérents au dessus des intérêts particuliers. Nous avons été loyal à nos adhérents qui ont été protégés grâce au travail du bureau de l'A.F.A.F Haute-Garonne et non de l'A.F.A.F National. Les adhérents le savent et ne sont pas dupes des couleuvres que certains veulent leurs faire avaler !

Je pense en toute sincérité que j'ai fait une erreur, quand j'ai quitter l'U.N.A.F en 2016 car au final même si nous avions des désaccord à l'époque, l'U.N.A.F est la seule amicale capable de défendre et de représenter dans une stricte équité et dans le respect de chacun les arbitres. Pour le reste j'espère que certains prendront une retraite du milieu associatif en général et surtout du football, notre sport mérite tellement mieux que certains qui ne représentent plus qu'eux et leurs mensonges !

Anthony MAZZOTTA - Ancien Président de l'AFAF HAUTE-GARONNE 






0 commentaires: