vendredi, janvier 08, 2021

LIGUE 1 UBER EATS - #OMMHSC : Le Hors-jeu de la discorde (Analyse)

Par Eric WIROTIUS-BELLEC archivé dans , , , , , ,

 


Publié le 07/01/2021 - Ce mercredi, match entre l'Olympique de Marseille et le Montpellier HSC comptant pour la 18ème journée de Ligue 1 Uber Eats. l'OM l'emporte 3 à 1, à l'issue d'une rencontre agréable, et même du côté arbitrage rien de bien important à signaler. Les arbitres ont fait leur boulot... si ce n'est que l'entraîneur marseillais, suivi en cela par les commentateurs de la TV, a trouvé à redire sur l'égalisation de Montpellier en signifiant en Conférence de Presse que l'attaquant de Montpellier Andy DELORT était en position de Hors-Jeu...




... au moment de la passe. Je cite :"Delort est hors-jeu, il fait action de jeu même s'il laisse passer le ballon, estime l'entraîneur portugais. J'ai connu cette situation lors d'un Zénith-Spartak et le but avait été annulé. Il y a quatre arbitres plus ceux de la vidéo et ils ont sont tous d'accord pour valider le but de Mollet? Ça doit être moi alors...". 

Effectivement, ce doit être lui. Jamais satisfait de l'arbitrage, toujours entrain d'asticoter les arbitres en Conférence de Presse... et même s'il joue parfaitement son rôle, il surjoue la victimisation même quand cela est inutile. Mais sans doute, comme les deux fois précédentes s'excusera-t-il le moment opportun !! Mais bref, passons plutôt à l'explication, car oui, il y en a une...

Acte 1 :


 l'attaquant Montpellierain est bien en position de Hors-Jeu au moment de la passe... Mais on est plus en 1980... L'assistant a l'intelligence d'attendre que la ballon lui parvienne pour signaler la position illicite.

Acte 2 :


Sans doute ou peut-être l'attaquant Montpellierain (en rouge) se sait-il Hors-Jeu, et comme il n'a pas la possibilité de s'écarter pour signaler qu'il ne joue pas le ballon, il laisse le ballon passer entre ses jambes sans le toucher...

Acte 3 :


... Lequel ballon est alors récupéré par son coéquipier (bleu) qui poursuit sa course et marque.


Il y aurait HORS-JEU sur cette action ? Que NENNI !!

À 35 mètres des buts, on est pas dans le cas d'un attaquant qui cherche à profiter de sa position pour interférer dans le jeu ou influer sur l'angle de vue du gardien. D'ailleurs, en revoyant la vidéo, seul un marseillais lève le bras tout en continuant sa course. Le Hors-Jeu de Andy Delort est donc un HORS-JEU DE POSITION PASSIVE qui n'influence nullement la défense, ni le gardien.... et si laisser passer le ballon entre ses jambes est considérer comme "FAIRE ACTION DE JEU", alors je pense qu'il en faut peu pour s'émouvoir !! et que la décision aurait certainement été différente si la même action avait eu lieu dans la surface de réparation...

Les consignes données aux arbitres ne sont-elles pas de faciliter le jeu, de permettre aux attaquants de s'exprimer dans les règles, de ne pas ralentir le jeu par des décisions inappropriées... un peu de psychologie mais pas trop, un peu d'autorité mais pas trop... Tout est une question de dosage !!

Qu'on laisse aux arbitres leur droit d'interprétation en fonction de la situation donnée, et ne pas tomber dans le "robotisme" qui leur est si souvent reproché... Alors oui, bien sûr, peut être que lors du match Zenith-Spartak cité plus haut le but avait été refusé... Mais était-on vraiment dans la même situation ? 

Eric WIROTIUS - ARBITREZ-VOUS










Réactions :