mardi, mars 29, 2016

LIGUE 1 - LE HORS-JEU : Le double-jeu coupable de la LFP ...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , No comments


Publié le 29/03/2016 - Le révélateur de hors-jeu, outil imparfait et propice aux polémiques, est pourtant utilisé de nombreuses fois dans un match. Et même par la Ligue, qui reprend sur ses plate-formes ce qu'elle interdit dans les stades.

Son nom promet, la main droite levée, de montrer “toute la vérité, rien que la vérité”. Pourtant, l’utilisation du révélateur de hors-jeu est trompeuse. La bataille des Cahiers à son encontre est d’ailleurs en passe de tourner à l’épopée. Censé illustrer la régularité ou non d’une action décisive ou en passe de l’être, il est la base, à chaud, des réactions des commentateurs mais aussi, après le match, des analyses des chroniqueurs ou des consultants. Petit frère du ralenti, il est ainsi une machine à polémiques. L’aîné de la fratrie peut, de son côté, trouver une légitimité pour remontrer une action, un but, un geste technique offensif ou défensif dans la limite où il n’empiète pas sur la diffusion du direct (ce qui est rarement le cas, des lancements de jeu, six mètres ou touche si ce n’est plus, étant régulièrement sacrifiés sur l’autel du ralenti)


Son usage a inévitablement dévié vers une correction de l’arbitrage. Une faute sera alors montrée sous trois angles différents au ralenti. Bien, le téléspectateur peut se faire un avis plus précis. Le rôle du commentateur, sans doute victime du montage moderne de la réalisation des matches de foot, est important. Il a le choix entre critiquer la décision de l’arbitre ou faire comprendre l’immense complexité de celle-ci. La deuxième possibilité qui s’offre au commentateur est encore trop rarement préférée, et quand elle l’est, c’est souvent sous forme de concession. “Le tirage de maillot est flagrant, certes il y a beaucoup de mouvements et de joueurs autour qui le cachent, mais le pénalty était évident.”

Si le ralenti possède un aspect positif, il n’en est rien du révélateur de hors-jeu. Il vise uniquement à un ré-arbitrage et stigmatise une fois de plus les hommes en jaune.....

Lire la suite de l'ARTICLE sur
http://www.cahiersdufootball.net/article-la-lfp-et-son-revelateur-6228






0 commentaires: