samedi, janvier 21, 2017

LIGUE 1 - NANTES / PARIS SG : Encore une juste application des Lois du Jeu de la part de Johan HAMEL...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , , , , No comments

Publié le 21/01/2017 - Certes c'est un cas de figure que l'on ne voit pas souvent, et que Johan HAMEL décrit lui même comme atypique, mais de là à ne pas savoir que ce genre de situation est répréhensible au regard des Lois du Jeu, il y a un fossé qu'ont franchi aisément les commentateurs de CANAL+, en émettant même l'idée que c'était une aberration !!
Revenons à ce fait de jeu de la 30ème minute, où Marco VERRATTI jouant d'abord le ballon au pied, se baisse jusqu'au sol pour frapper le ballon de la tête vers son gardien... [VIDÉO Serge !!]




Que disent les LOIS DU JEU à ce sujet :

LOI XII : Un avertissement pour comportement antisportif sera adressé au joueur qui use délibérément d’une stratégie pour passer le ballon (y compris sur coup franc) à son gardien de but de la tête, de la poitrine, du genou, etc. dans le but de contourner la Loi et ce, que le gardien touche ou non le ballon des mains.

À partir de là tout devient plus clair, ce n'est pas le gardien qui est sanctionné, mais bien le joueur ayant tenté de détourner la loi en remettant le ballon de la tête à son gardien.

Pourquoi ce règlement est-il toujours en vigueur ? Il n'appartient pas aux arbitres de faire ou défaire les Lois, juste de les appliquer dans l'esprit quand cela est possible. Il y a quelques années, à l'époque ou l'ancêtre de l'IFAB, l'International Board a décidé de redonner un second souffle à l'attaque en interdisant la passe au gardien, certains joueurs se sont empressés de détourner la règle en se remontant le ballon des pieds à la tête pour la passer au gardien. De ce fait, l'année suivante l'IB considérait comme une tricherie passible d'un avertissement le fait de détourner la loi de cette manière. Cette règle perdure depuis et est connu de tous les arbitres (... ou presque), mais apparemment pas des joueurs, des entraîneurs et des commentateurs.

En attendant que certains remettent leurs fiches à jour, pour indication L12/§3/Q1 des Questions / Réponses de la Commission des Lois du Jeu de la FFF (à lire ici), il faut donc simplement considérer que Johan HAMEL a fait une juste application de la règle et a averti à juste titre le joueur parisien.

Pour tous ceux qui trouvent sévère cette sanction, je rappellerai simplement que l'arbitre n'a pas le choix sur ce genre d'action, et qu'en appliquant pas la règle il se placerait tout seul en difficulté. Que ce serait-il passé en effet si sur cette action, l'arbitre n'avait rien fait et qu'au premier arrêt de jeu, l'équipe de Nantes lui pose une réserve technique ? ... Interrogé par la chaîne CANAL+ à la fin de la rencontre, Johan HAMEL a déclaré :« Marco Verratti contourne délibérément de façon inconvenante le texte de loi. C'est une tricherie, que le gardien se saisisse du ballon ou non. Le législateur prévoit que le joueur soit sanctionné pour ce geste antisportif. J'ai pris le temps de siffler cette infraction, mais dans mon esprit, c'était clair. C'est une phase de jeu un peu atypique, qui nécessitait une explication. On est là pour prendre ce type de décisions. On est préparés à ça. »

Heureusement, Johan HAMEL a pris la bonne décision et c'est bien ce qui compte 😀, comme il avait d'ailleurs cette année fait de même lors de NANTES / RENNES ou encore de DIJON / LYON.

Eric WIROTIUS - ARBITREZ-VOUS